S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La première Dame de France désintégrée des rubriques d’Elysée.fr

Pshiiittt

La première dame de France ne l’est plus dans les rubriques du site de l’Elysee.fr. Son statut a tout simplement été gommé des pages officielles, comme en témoignent les captures encore disponibles dans le cache Google(*).

Initialement, dans ces rubriques, la compagne de François Hollande s’incrustait entre « la Première République » et « les institutions de la Cinquième République » :

Valerie Trierweiler elysee.fr

C’est du moins ce qu’affiche le cache Google, instantané du site Elysée.Fr dans le passé. Depuis, tout change, ou presque. Lorsqu’on clique sur la Présidence, il n'y a plus rien. La première Dame n’est donc plus coincée dans l’histoire de nos institutions politiques.

elysee.fr

Même constat quand on scrute les rubriques à gauche par exemple sur cette page. Cependant, que les fans se rassurent : la page dédiée à Valérie Trierweiler existe cependant toujours sous cette URL avec une rubrique qui mentionne cette fois son existence.

Interrogée par le Lab d'Europe1, l'Elysée assure que le nouveau rubricage a eu lieu le 6 juin et n'a dès lors aucun rapport avec le fameux Tweet de Valérie Trierweiler. D'ailleurs, d'autres rubriques ont été modifiées comme celles sur le cabinet du président ou le budget de l'Elysée, notamment. "Les raisons invoquées par la communication du Palais de l'Elysée sont que l'objectif est pour le moment de se concentrer sur les informations essentielles, les rubriques n'ayant pas assez de contenus pour être nourries étant rendues inaccessibles".

Oui mais...

Un check up le 6 juin ? On remarquera cependant que les instantanés Google sont datés du 9 juin 2012 11:28:23 GMT (voir première capture en haut). Comment Google a pu archiver ces rubriques le 9, si elles ont été reformulées le 6 ?

De même, pour l'argument des rubriques n'ayant pas assez de contenus pour être nourries, du contenu a bien titillé les robots de Google sur la page dédiée à Mme Trierweiler, justement. Sur cette requête, on  voit que l'Elysée a un temps envisagé de nous faire "découvrir le rôle de Valérie Trierweiler, la Première Dame de France, ainsi que celui des Premières Dames de la Vème République". Mais la phrase n'est plus présente sur la page active.

Précisons pour tenter d'épuiser le sujet, que Valérie Trierweiler a affirmé à l'AFP que son compte Twitter avait été « apparemment piraté » aujourd’hui. Peu avant 18h, un bref message sur Twitter renvoyait vers une « Vigie » de Rue89. Dans cette brève, on apprend que la compagne du Président aurait demandé au Monde « le retrait de deux photos qui la montrent assistant à la prise de vue dans le parc de l'Élysée », ce qui a été contesté...

(*) Cette disparition a notamment été signalée par @sandrinebourg
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 13/06/2012 à 23:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;