Android : de 30 à 100 % de performances supplémentaires à venir ?

Oui... mais quand ? 48
En juin 2010, l’association internationale Linaro est créée par plusieurs acteurs ayant un lien avec le marché de la téléphonie. ARM, IBM, Texas Instruments, Samsung, ST-Ericsson ou encore Canonical Freescale se rassemblent et décident de travailler à l’intégration de la plateforme Linux (au sens large) sur ARM. Or, certains résultats récents laissent envisager une prochaine hausse significative des performances, notamment dans Android.

Google Galaxy Nexus

L’un des objectifs de Linaro est de simplifier l’utilisation de Linux et ses dérivés sur les appareils basés sur l’architecture ARM, très répandue dans l’univers mobile. Comme le souligne Ars Technica, l’association a notamment produit de nombreuses optimisations dans le compilateur GCC qui se sont traduites par de meilleures performances sur le support d’ARM.

Là où ce travail pourrait réellement changer la donne, c’est qu’il a commencé à être intégré par Google dans Android. En effet, les optimisations de Linaro rendraient Ice Cream Sandwich (Android 4.0) en moyenne 30 % plus rapide que dans sa forme actuelle. Une confirmation qui a été donnée par le développeur Google Jean-Baptiste Queru :

android 

Plusieurs des optimisations ont été intégrées il y a environ deux semaines, tandis que le reste doit suivre. Ce qui n’est pas dit bien sûr, c’est la version d’Android dans laquelle on verra les changements effectifs.

Ces changements dans le code vont en outre être intégrés par l’équipe de Cyanogen dans leur célèbre Mod. La plupart des modifications sont encore en attente de validation, mais l’équipe de Cyanogen s’était montrée particulièrement enthousiaste à la suite d’une démonstration de performances faite au salon Linaro :


Certaines opérations graphiques voient même leurs performances doubler, un état très clairement illustré dans la vidéo.

Une chose est claire : si ces optimisations maintiennent leurs promesses, Android pourrait se voir accorder un gain plus que significatif de performances. Dans le cas de CyanogenMod, cela pourrait permettre une installation sur un nombre plus grand de modèles. Concernant Android lui-même, 30 % de performances générales supplémentaires deviendraient un sérieux argument marketing. On pourrait ainsi imaginer un Android 5.0 dont Google vanterait alors la rapidité.
Publiée le 13/06/2012 à 18:43
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité