Le blog résumant les épisodes de Plus Belle La Vie cesse ses activités

Pas belle pour tout le monde la vie 71
Le blog PBLV-Resumes59.com, spécialisé dans la diffusion de résumés (écrits) des épisodes de Plus Belle La Vie, s’arrête. L’auteur vient en effet de publier un message d’ « au revoir » à ses lecteurs, cédant sous la pression de Telfrance Série, qui détient les droits de la série. Le tort de ce blog hébergé chez Overblog ? Utiliser les noms PBLV et Plus Belle La Vie, afficher quelques images de la série et diffuser quelques publicités.

Plus belle la vie blog

Concurrence déloyale

Rappel des faits : accusé il y a quelques semaines par Telfrance Série de contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme, ce blog a publié depuis sa création il y a près de cinq ans les résumés de 2002 épisodes de la fameuse série de France 3. Les résumés sont disponibles avant leur accès dans l’Hexagone, ceci du fait de leur diffusion en Belgique quelques jours en avance.

Mais pour le malheur de ce blog, les producteurs ont lancé récemment un site officiel dédié à la série. La concurrence doit donc être éradiquée. Et alors que ce blog ne posait pas de problème apparent en 2008, époque où il a pour la première fois été contacté par Telfrance Série du fait de la publication trop rapide des résumés, voilà que la société demande son éradication pure et simple.

« Le site internet pblv-resumes59.com reproduit les images de la série, la charte graphique, et les marques « plus belle la vie » et « pblv », notamment dans son nom de domaine, sans l’autorisation de la société TELFRANCE SERIE, titulaire des droits de propriété intellectuelle » pouvait-on ainsi lire dans la mise en demeure reçue par l’hébergeur Overblog et transféré au blogueur.

La nouvelle a été dévoilée en exclusivité le 1er juin dernier et a depuis été reprise notamment sur Europe 1 dans la revue du Net de Guy Birenbaum. Le blogueur a de plus été interviewé la semaine dernière sur la fameuse radio dans l’émission Des Clics et des Claques.

La pression a donc été trop forte pour l’auteur du blog. « Voilà 5 ans que nous avons créé le blog et aujourd'hui Telfrance, qui produit la série, a décidé de nous faire fermer pour différentes raisons. Notre hébergeur a donc reçu une mise en demeure pour cela. (…) Oui nous pourrions nous battre. Notre site a 5 ans d'existence et pourquoi faire cela aujourd'hui ? Mais voilà, cette attitude nous a véritablement dégoûtés. »

L’auteur précise sur son blog qu’il souhaite « vraiment trouver une solution amiable avec Telfrance afin de pouvoir publier pour vous les résumés », notant que cet arrêt n’est peut-être que « temporaire », cela dit, rien ne semble indiquer un revirement de Telfrance Série. Ce dernier souhaite la suppression totale du blog comme il l’indique dans sa mise en demeure, et rien d’autre. Notons toutefois que le blogueur a ces derniers jours supprimé les captures d'écran tirées de la série ainsi que l'image principale exploitant les personnages de la série et le nom Plus Belle La Vie avec sa police d'écriture officielle.

Interrogé par nos soins, le blogueur confirme bien arrêter son blog « en attendant de trouver une solution avec Telfrance. Nous aurions souhaité continuer mais nous n'avons pas la possibilité financière d'affronter cette société. » 

"Quel blogueur peut prendre le risque"

Cette mise en demeure, et la probable éradication du blog sont-elles des actions normales et légitimes ? Pour le savoir, nous avons interrogé Nicolas Poirier, le directeur juridique d’eBuzzing (OverBlog), sans pouvoir sur ce cas, OverBlog n’étant que l’hébergeur et non l’éditeur.

« Cette affaire démontre que si l'on s'est très logiquement contenté jusqu'à aujourd'hui de la notion "d'usage" sur internet, cet usage ne résiste pas longtemps dès lors que des sociétés privées adressent mises en demeures ou pire, assignations aux blogueurs, sur la base du droit réel.

Il existe aujourd'hui un vrai problème dès lors qu’un blogueur, ayant créé son blog depuis 5 ans, se voit mettre en demeure de retirer des contenus qu'il publiait jusque là sans difficulté. Il existera toujours une base légale pour obtenir le retrait d'un contenu en faisant pression sur un blogueur, aussi bénin que soit ce contenu, cela bien que ce raisonnement juridique ne serait certainement pas suivi par un juge.

Simplement, quel blogueur peut aujourd'hui se vanter de pouvoir prendre le risque d'une assignation et pire, d'une condamnation, fut-elle improbable, pour une activité qu'il fait avant tout pour son simple plaisir ?
»

Modifier la législation en faveur de la liberté d'expression

En toute logique, ce type d'affaires peut se répéter à l’avenir. Afin d’éviter un tel cas de figure, le directeur juridique d’eBuzzing « appelle d'urgence à une modification de la législation qui fasse clairement primer la liberté d'expression et qui tolère un usage normal de contenus protégés, de manière à ce que la France ne devienne pas un pays où le droit des marques n'impose d'utiliser des astérisques aussi régulièrement que l'on floute désormais des photos et vidéos, souvent jusqu'à l'absurde ».

« Enfin, et je m'adresse à mes homologues des services juridiques de sociétés d'ayant droit, posez-vous la question, lorsque vous mettez en demeure un blogueur, si l'activité de ce dernier n'est pas profitable à la société pour laquelle vous travaillez, et si en faisant valoir le droit de manière aussi caricaturale, vous ne tirez pas vous même contre votre camp. En ce qui me concerne, je pense que oui ! »
Publiée le 12/06/2012 à 06:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité