S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

[Computex] AMD ajoute l'E1-1200 à sa plateforme Brazos 2.0

Bientôt de nouveaux portables à pas cher !

AMD profite de ce Computex pour évoquer à nouveau sa plateforme Brazos 2.0 que nous vous avions évoqué au de sein de notre dossier et y ajoute un second APU d'entrée de gamme : l'E1-1200. Celui-ci vient s'ajouter à l'E2-1800 et devrait permettre l'émergence de nouveaux portables à prix agressifs.

AMD APU TrinityAMD APU E1-1200

Cette nouvelle déclinaison permet à AMD de compléter son offre afin de prendre place face aux Celeron mobiles d'Intel. Nous retrouvons donc à l'intérieur un processeur double coeur à 1,4 GHz alors que la partie graphique est assurée par une Radeon HD 7310 (basée sur l'architecture des Radeon HD 6000).

Ce GPU conserve ses 80 unités de traitement, par contre, elles sont cadencées à 500 MHz et AMD indique qu'elle ne possède pas de fonctionnalité Turbo comme dans le cas de l'E2-1800. Enfin, le TDP de cet APU est toujours de 18 watts. Voici, un tableau récapitulatif des caractéristiques des deux modèle de la série E : 

AMD E1-1200

Notez que la technologie Quick Stream peut être de la partie, il faut pour cela que le constructeur ait fait certifié sa machine auprès d'AMD et qu'elle dispose de Windows 7. Pour rappel, c'est une solution logicielle qui permet de rendre prioritaire les paquets vidéo lorsque vous êtes sur YouTube, par exemple.

Comme nous l'évoquions aussi au sein de notre dossier, sachez que les portables qui seront équipés de telles puces pourront bénéficier de ports USB 3.0 ou de S-ATA 6 Gbps puisque le chipset A68M de cette génération en dispose :

AMD APU E-1-1200AMD APU E-1-1200

Reste à savoir si les fabricants ne vont pas se servir aussi de cette nouvelle puce au sein d'ultraportables « low cost », comme on peut le voir aujourd'hui avec les E-300 et E-450 par exemple. Cette plateforme Brazos cannibalise bien souvent l'offre d'AMD en entrée de gamme, les constructeurs de portables préférant s'appuyer dessus au détriment des APU de la série A, bien plus performant, mais aussi plus chers.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 06/06/2012 à 15:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;