NVIDIA : plus de 10 heures d'autonomie pour les machines Windows RT

Et de quoi faire oublier le bureau ? 46
NVIDIA a des ambitions dans le monde des PC, nous le savions déjà. Le fondeur voit en particulier se profiler l’opportunité de Windows 8, dont la version RT est conçue pour l’architecture ARM. Au Computex, NVIDIA avait donc l’occasion de faire quelques déclarations fracassantes à ce sujet.

ASUS Tablet 600  WinRT

Le Computex a été l’occasion de voir les premiers modèles de tablettes et hybrides basés sur Windows RT, telle que la Tablet 600 d’Asus. Basée sur le Tegra 3, elle peut se raccorder sur une base clavier, créant ainsi un portable classique. Pour NVIDIA, il s’agit du parfait exemple de ce que l’informatique mobile pourrait apporter, car Windows RT permet à ARM de se manifester dans les PC classiques.

Durant une présentation par Rene Haas de NVIDIA, la firme a ainsi fait étalage de ses ambitions : « La place la plus populaire dans un Starbucks ne sera plus celle près de la prise contre le mur - vous pourrez vous assoir où vous voulez ». Une assertion directement basée sur un constat fait par le fondeur : les machines basées sur le Tegra 3 et Windows RT auront plus de 10 heures d’autonomie et pourraient donc « tenir toute la journée ».

Autre avantage pour NVIDIA : la chaleur dégagée. Comme pour les tablettes, les ordinateurs équipés de Tegra 3 n’auraient pas besoin de ventilateurs, les rendant ainsi parfaitement silencieux, hors présence d’un éventuel disque dur. Rene Haas indique ainsi : « Ce seront les PC les plus silencieux que vous n’ayez jamais eus. Vous n’aurez pas le moindre ventilateur dans aucune machine Windows RT. Cela est valable pour les coques classiques et pour les tablettes. »

Haas va encore plus loin quand il dit que l’interface Metro de Windows RT finira par faire « oublier que le bureau a un jour existé ». NVIDIA croit au remplacement des applications traditionnelles par d’autres, entièrement tactiles. Dans une utilisation de type tablette, ce sera vrai bien entendu, mais le monde des PC implique tout un ensemble de logiciels qui ne sont pas adaptés au 100 % tactile, tels que Photoshop.

Reste à voir maintenant si les produits convaincront le public. Car un problème évident va se poser pour leur placement sur leur marché : comment vendre une machine Windows qui ne peut pas faire tourner les applications Windows ordinaires (Win32) ?
Publiée le 06/06/2012 à 13:20 - Source : Computer World
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité