S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L’UFC-Que Choisir à l'écoute des satisfaits ou mécontents de Diablo 3

Erreur 37

Depuis lundi, toute personne ayant acheté le jeu vidéo Diablo 3 est invitée à faire part de son avis auprès de l’UFC-Que Choisir, qu’il soit négatif ou positif. L’association de consommateurs lance cet appel à témoignage afin de recueillir un maximum d’éléments permettant d’évaluer si les bugs déplorés par certains consommateurs sont avérés. 

UFC appel témoignage diablo

Depuis plusieurs semaines, des utilisateurs de Diablo 3 décèlent différents problèmes relatifs au jeu vidéo. Dès le 15 mai, jour de sa sortie officielle, Jeuxvideo.com pointait par exemple un bug relatif au choix d’un personnage, qui conduisait à l’impossibilité pure et simple de profiter du jeu. « Si un joueur ayant opté pour [la classe Chasseur de Démon] choisit d'avoir pour compagnon un Templier et qu'il cherche à modifier le bouclier dont il est équipé... il sera kické des serveurs sans possibilité de reconnexion à sa partie ».

De nombreux utilisateurs se sont également plaints d’avoir des difficultés d'accès au jeu en ligne, se voyant opposer la désormais célèbre « erreur 37 ». Blizzard, l’éditeur de Diablo 3, s’est défendue en affichant sa détermination à résoudre le problème. « En raison d’un grand nombre de joueurs connectés simultanément, les serveurs d’authentification sont pleins. Cela peut causer des ralentissements dans la procédure de connexion, et affecter les pages de gestion de compte et les services Internet en plus de la connexion au jeu », peut-on lire sur le forum officiel du jeu. 

forum diablo 
Extrait de la page d'accueil du site officiel de Diablo 3.

Il n’en demeure pas moins que ces désagréments ont suscité la colère de nombreux joueurs, qui se sont mobilisés de part et d’autre. Une pétition a par exemple été lancée dès le 20 mai contre la fameuse « erreur 37 », recueillant plus de 23 000 signatures. En Corée du Sud, Blizzard fait même l’objet d’une enquête gouvernementale, après avoir refusé d’accéder à la demande de milliers de consommateurs demandant à être remboursés, comme l’indique le Korea Times (signalé par DigitalTrends).

En novembre 2011, l’UFC-Que Choisir avait déjà attaqué plusieurs éditeurs de jeux vidéo, dont les produits présentaient également certains bugs. Seulement, comme l’avait expliqué par la suite l’association, « Nous ne portons pas plainte sur des problématiques relatives aux bugs, (...) mais sur le défaut d’information » des consommateurs. L’association avait effectivement transmis les plaintes concernant les bugs à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), qui est encore actuellement en charge du dossier.

Quelques mois plus tôt, l’UFC-Que Choisir avait justement lancé un appel à témoignage, lequel avait permis de recueillir de nombreux avis de consommateurs, signalant différents problèmes, relatifs aussi bien aux bugs qu’à l’impossibilité de revendre les jeux d’occasion à cause des clés d'enregistrement utilisables qu'une seule fois. Les résultats de cette enquête sont d'ailleurs présentés dans la vidéo ci-dessous.

Publiée le 06/06/2012 à 10:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;