[Computex] Neutron : quatrième génération de SSD chez Corsair

Changement de contrôleur, avec le nouveau LM87800 de LAMD 7
Troisième et dernière nouveauté sur le stand de Corsair lors de ce Computex : les SSD Neutron et Neutron GTX. Pour cette quatrième génération, la firme s'est tournée vers un autre modèle de contrôleur, le LM87800 de LAMD (Link A Media Devices).

On commence les présentations par la série Neutron, elle se compose de deux SSD de 120 et 240 Go. Certains utilisateurs regretteront l'absence d'un modèle de 64 Go, une capacité parfois suffisante. Au format 2,5", ces modèles utilisent une INterface de type S-ATA 6 Gbps.

Corsair Neutron Corsair Neutron GTX

Comme nous l'avons évoqué, ils embarquent le contrôleur LM87800 de LAMD. Quant à la mémoire flash NAND, il s'agit toujours de puces de type MLC. Pour rappel, le constructeur utilise des contrôleurs SandForce dans ses précédents SSD (Force et Force GT, par exemple).

Voici ci-dessous, les caractéristiques techniques :
  • Débit séquentiel en écriture : 370 Mo/s
  • Débit séquentiel en lecture : 555 Mo/s
  • Écriture aléatoire 4K : 85 000 IOPs
  • Lecture aléatoire 4K : 90 000 IOPs
De leur côté, les Neutron GTX seront déclinés dans une capacité de 120, 240 et 480 Go. Là aussi, ils sont équipés du même contrôleur, et exploitent une INterface S-ATA 6 Gbps. Ils se démarquent en offrant des débits plus élevés.
  • Débit séquentiel en écriture : 500 Mo/s
  • Débit séquentiel en lecture : 555 Mo/s
  • Écriture aléatoire 4K : 90 000 IOPs
  • Lecture aléatoire 4K : 90 000 IOPs
Corsair propose deux graphiques de performances réalisées via les applications IOMeter et Crystal Disk Mark :

Corsair Neutron Corsair Neutron

Ces nouveaux SSD seront disponibles dans le courant du mois de juillet. Pour le moment, le constructeur ne précise pas le moindre tarif. Il sera INtéressant d'observer la différence de performances face aux SSD des gammes Force (Series 3) et Force GT.
Publiée le 05/06/2012 à 15:23
Julien Arrachart

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité