S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le .lol à l'étalage de Google

Google boit le TAS

Dossiers clos ! Les candidatures pour les nouvelles extensions – ou TLD, top level domain – sont maintenant dans les mains de l’ICANN, qui doit les examiner. La procédure s'inscrit dans un mouvement initié voilà plusieurs années par l'organisme régulateur des noms de domaine avec pour objectif de déverser sur la toile de nouveaux suffixes aux noms de domaine.

TAS ICANN procédure
La procédure du TAS (TLD Application System) d.r. ICANN 

Dans un post, Vint Cerf a soulevé le besoin de diversité dans ce secteur un peu trop figé, alors que seuls 14 nouveaux TLD ont été créés en 28 ans. Le Chief Internet Evangelist de Google, qui a participé à la naissance du TCP/IP, a révélé que le moteur a déposé pour son compte une ribambelle de TLD auprès de l’ICANN.

Ces dossiers ont coûté des montagnes de dollars à la firme, mais peu importe. L'intérêt pour Google est de placer ses billes avant d'autres entités. La société a ainsi postulé pour que sa marque soit reconnue formellement en TLD (.Google), histoire de tatouer un peu plus son emprise sur les écrans et les rétines. Ce n’est pas tout, Google réclame aussi un .docs, qui pourra servire par exemple pour ses outils en ligne. Un .Youtube a également été sollicité afin, dixit Vint Cerf, d'« améliorer l’expérience utilisateur ». On imagine en effet des chaînes Youtube comme Chatquitombe.Youtube, concert.Youtube, live.Youtube ou, rêvons un peu, TF1.Youtube. Enfin, Google indique avoir déposé des dossiers pour accompagner «les domaines qui ont, selon nous, un intérêt et un potentiel créatif». Parmi eux, est cité le .lol.

« Nous voulons que l'introduction de ces nouveaux TLD génériques soit une bonne expérience pour les internautes et les propriétaires de sites, prévient Vint Cerf En ce sens, nous allons faire de la sécurité et de la prévention des abus une haute priorité. Nous travaillerons avec tous les registraires accrédités et les propriétaires de marques, afin de développer des mécanismes de protection des droits s’appuyant sur les exigences de l'ICANN ». Google se dit aussi curieuse de voir quels seront les comportements face à ces nouveaux TLD.

C'est le 13 juin prochain que l’intégralité des TLD proposés sera dévoilée par l'ICANN.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 01/06/2012 à 15:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;