Cisco : en 2016, plus de 60 % des communications seront mobiles

Plus de 6 Go par mois pour une connexion mobile en France 14
Chaque année, le constructeur Cisco propose une série de données nommées Visual Networking Index. On trouve dans ces dernières l’état des différents types de réseaux dans le monde mais aussi et surtout des prévisions. L’équivalent en quelque sorte des bilans dressés par les éditeurs de solutions de sécurité et qui contiennent toujours des tendances.

reseaux
Crédits : rq? (Creative Commons)

Les tendances du réseau (au sens large) sont claires d’après Cisco : l’avenir est au sans-fil. Le WiFi par exemple a représenté 40 % du trafic mondial en 2011. Les prévisions pour 2016 tablent sur du 51 %, soit donc plus de la moitié de tous les échanges. La tendance du sans-fil se confirme selon Cisco dans les connexions cellulaires : ne représentent que 2 % en 2011, elles passeraient à 10 % en 2016. Dans quatre ans, les communications sans-fil représenteraient donc plus de 60 % de la masse des données échangées.

Et quelle masse ! L’année dernière, ce sont pas moins de 30,7 exaoctets qui ont été échangés chaque trimestre dans le monde, soit plus de 30 millions de téraoctets. Et ce chiffre est clairement parti pour prendre son envol : 44 exaoctets à la fin de l’année, puis 110 en 2016.

Les échanges d’une telle quantité d’informations se feront également à des vitesses plus importantes. Selon Cisco, la vitesse moyenne constatée sur les connexions haut-débit dans le monde était de 9 Mb/s en 2011. En 2016, elle sera de 34 Mb/s, en sachant que 45 % de la population mondiale seraient alors connectés. Cette ultra-connectivité se fera sans doute sous la forme d’un appareil mobile, puisque le nombre d’appareils connectés passerait de 10,3 à 18,9 milliards en 2016. À ce moment, les tablettes devraient représenter 10 % des communications mobiles et 36 % de ces dernières devraient transiter par des réseaux 4G.

Mais l’un des chiffres majeurs de cette étude est certainement celui de la vidéo mobile : elle représenterait pas moins de 71 % des communications mobiles en 2016.

Concernant la France seule, Cisco promet un boom des communications mobiles : elles exploseraient littéralement, avec une croissance annuelle moyenne de 84 %. En 2016, elles atteindraient 500 000 To par mois, « soit l’équivalent de 123 millions de DVD par mois ou 1,361 million de messages texte par seconde ». Du coup, les communications mobiles grandiraient quatre fois plus vite que les fixes, pour atteindre 12 % de la totalité en 2016, contre 2 % aujourd’hui. Enfin, et c’est peut-être le chiffre le plus impressionnant concernant l’hexagone : en 2016, l’utilisateur consommerait en moyenne plus de 6 Go de communications mobiles par mois, contre 343 Mo actuellement.
Publiée le 30/05/2012 à 17:42 - Source : Cisco
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité