Tim Cook : « Je ne suis pas Steve Jobs, ce n’est pas mon but dans la vie »

Synthèse évasive 45
Le PDG d’Apple, Tim Cook, était invité par All Things Digital pour la conférence DX. Interrogé sur de multiples sujets, il a fourni une série de réponses relativement intéressantes sur la manière dont Apple est dirigée, l’intégration de Facebook ou encore sur la vie après Steve Jobs.

tim cook

Intégration de Facebook : « Restez à l’écoute »

Concernant l’intégration de Facebook tout d’abord, Tim Cook confirme qu'il reçoit régulièrement des demandes sur l'intégration de Facebook au même titre que Twitter. Parlant de l’entreprise, le PDG a confirmé qu’Apple « peut faire plus avec eux. Restez à l’écoute ».

Twitter iOS 3.5

Évidemment, ce « Restez à l’écoute » intervient moins de deux semaines avant la grand messe d’iOS puisque la prochaine keynote se fera le 11 juin. Une préparation qui aura visiblement nécessité du temps : « Pour nous, nous voulons fournir aux clients des moyens simples et élégants de faire ce qu’ils veulent faire. Et Facebook a des millions, des centaines de millions de clients, et donc, pour toute personne possédant un iPhone ou un iPad, nous voulons qu’ils aient la meilleure expérience possible avec ces plateformes ».

La question serait de savoir en fait quel degré d’intégration serait disponible pour le réseau social. Par exemple, Windows Phone 7/7.5 intègre plusieurs fonctionnalités comme l’utilisation des détails du profil pour les lier aux comptes dans le téléphone. Mais ces fonctions ne remplacent pas l’application complète qui permet, elle, la totalité des manipulations. Peut-être Apple se contentera-t-elle d’ajouter un partage Facebook dans iOS, à l’instar du partage Twitter.

« J’adore les musées, mais je ne veux pas y vivre »

En ce qui concerne les tablettes, Tim Cook reste persuadé qu’une tablette et un ordinateur restent deux éléments totalement séparés : « Vous pouvez faire des choses avec la tablette si vous n’êtes pas encombrés par l’héritage du PC ». Un avis qui vise directement Microsoft et Windows 8, le système étant justement prévu pour les deux plateformes.

Pour Tim Cook, pas question de s’embêter avec le passé : « Les produits sont une question de compromis, et vous devez prendre des décisions difficiles. Vous devez choisir ». Et pour résumer : « J’adore les musées, mais je ne veux pas y vivre ». Du coup, Apple n’estime pas avoir « inventé le marché des tablettes. Il était là. Nous avons inventé la tablette moderne ».

La télévision : le grand mystère

Un domaine où Apple est attendue de pied ferme est clairement la télévision. Pour autant, Tim Cook s’est montré particulièrement évasif, voire franchement mystérieux. Il s’est contenté en majorité de parler de l’Apple TV actuelle et a reconnu qu’en l’état elle ne répondait pas à toutes les demandes. Il a cependant indiqué qu’Apple continuerait à « tirer sur la ficelle » pour voir dans quelle direction cela l’emmènerait.

apple tv

Il est possible toutefois que l’on ne sache rien des projets de la firme avant leur éclosion. Car Tim Cook l’a confirmé : Apple va devenir plus secrète que jamais. Parallèlement, la firme souhaite afficher une totale transparence sur son fonctionnement, en particulier dans deux domaines : la responsabilité des fournisseurs de composants en matière de conditions de travail, ainsi que le respect de l’environnement. Tim Cook ajoute à ce sujet que si la firme doit être copiée, autant que ce soit sur ces sujets.

« Steve Jobs était un original »

La comparaison avec Steve Jobs était inévitable car il est délicat de remplacer un personnage aussi médiatique. Tim Cook le confirme d’ailleurs : « Steve était un génie et un visionnaire. C’est une personne irremplaçable. Steve était un original, et je ne pense pas qu’on en trouve d’autres comme lui aujourd’hui. Je ne me suis jamais senti l’étoffe d’essayer d’être Steve. Ce n’est pas qui je suis, et ce n’est pas mon but dans la vie ».

Au sujet de Steve Jobs, il dira enfin qu’il n’était pas attiré spécialement par l’argent. Comprenant que le client Apple était loyal, puisqu’il avait traversé le désert en même temps que sa marque fétiche, Jobs avait souhaité des produits capables de frapper au cœur. Tim Cook résumera la situation : « Je veux simplement faire de bons produits. Je pense que si nous faisons cela, tout le reste suit ».
Publiée le 30/05/2012 à 16:47 - Source : All Things Digital
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité