Netbooks : Toshiba jette l'éponge aux États-Unis

Pas assez de marges mon fils 21
Mis à mal par les tablettes tactiles, les PC à bas prix et les Ultrabook, le marché des netbooks voit ses constructeurs partir les uns après les autres. Le Japonais Toshiba n’abandonne pas totalement le marché, mais ne compte pas proposer de nouveaux netbooks aux États-Unis désormais. Toshiba préfère se concentrer sur les plus onéreux ultrabooks a appris notre confrère liliputing. Une nouvelle peu étonnante au regard des actualités récentes et des marges réalisées sur les Ultrabook.

Toshiba netbook NB510
Les Toshiba NB510 et NB520 (Cedar Trail) ne seront pas disponibles aux USA

Un marché à faibles marges

En stagnation voire en régression, le marché des netbooks souffre terriblement, notamment dans les pays développés. Ces derniers, depuis l’an passé, commencent donc à être boudés par les constructeurs de netbooks, au profit des pays émergents qui apprécient bien plus ce type de machines.

D’un côté, Dell et SONY ont totalement abandonné le secteur, Lenovo a cessé de vendre des netbooks en ligne, Samsung ne propose plus de nouveautés et Toshiba en fera donc de même outre-Atlantique. ASUS, Acer ou encore Hewlett-Packard devraient donc se partager la majeure partie du gâteau en Amérique du Nord.

En Europe, zone où les netbooks ont toujours eu un certain succès, Toshiba ne semble pas baisser les bras. Selon Techradar, les derniers netbooks de 10,1 pouces fonctionnant sous Atom de la génération Cedar Trail ne vont pas disparaître des étales dans nos contrées, tout du moins pas au Royaume-Uni. Cela n’empêchera pas la firme japonaise de miser sur les Ultrabook, aux marges plus importantes.

Les netbooks ne sont pas morts

Rappelons enfin que selon les sources de DigiTimes, les netbooks sont encore loin d’être en fin de vie, tout du moins pour les constructeurs souhaitant continuer l’aventure. De nouveaux Atom verront ainsi le jour d’ici les prochains trimestres, et Windows 8 de Microsoft, qui ne disposera pas de version « Starter », accompagnera ces futurs netbooks. Le système d’exploitation Tizen, successeur de MeeGo, devrait aussi être de la partie, toute comme d'autres distributions de Linux.

Pour rappel, voici les caractéristiques des netbooks Toshiba NB510 et NB520, qui ne verront donc jamais le jour outre-Atlantique :
  • Écran 10,1 pouces (1024 x 600 pixels)
  • Atom N2600
  • 1 Go de mémoire vive (DDR3 @ 800 MHz)
  • Disque dur jusqu'à 320 Go à 5400 tpm
  • Wi-Fi 802.11n
  • Bluetooth 3.0 (NB520 uniquement)
  • Port réseau 100 Mbps
  • 3 ports USB 2.0 (dont 1 avec « Sleep & Charge » sur le NB520)
  • Sorties VGA et HDMI
  • Prises jack de 3,5 pour le casque et le micro
  • Lecteur de cartes SDHC
  • Webcam VGA
  • Deux haut-parleurs Harman Kardon (NB520 uniquement)
  • Poids 1,32 kg
  • Dimensions : 261,6 x 187 x 13,6 mm
  • Autonomie : jusqu'à 10 heures
Publiée le 28/05/2012 à 17:51
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité