Filecrop bannit la pornographie afin de « respecter les femmes »

Respectez les femmes @ Stéphane Rousseau 149
Filecrop, site spécialisé dans la recherche de fichiers (souvent en RAR, ZIP et PDF), vient de perdre tous les amateurs de contenus pornographiques. Toutes recherches portant sur du contenu de ce type offrent bien des réponses, mais les liens proposés mènent vers le message suivant : « Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons décidé de retirer la pornographie de nos recherches. Respectez les femmes. Soyez heureux. Soyez en paix ! »

Filecrop pornographie femmes respect

Une censure suite aux plaintes des producteurs ?

Le message est pour le moins surprenant. Si certaines sociétés comme Amazon, Apple ou encore PayPal ont déjà pris parti dans le passé contre la pornographie et même contre l’érotisme, jamais ce type de sites dédiés à la recherche de fichiers ne censurent de contenus habituellement.

Filecrop ne s’est pas encore expliqué sur ce choix de censure. Toutefois, si l’argument du respect des femmes est peu crédible, il est plus logique que le site ait cédé face aux pressions des principaux éditeurs de contenus pornographiques. Véritable « paradis » de la pornographie, Internet permet de visionner en streaming ou de télécharger facilement du contenu gratuitement. Or Filecrop est un outil permettant de trouver des fichiers pornographiques hébergés sur Rapidshare par exemple.

La pornographie ultra piratée sur le web

Si la lutte contre le téléchargement de musiques, de séries et de films fait souvent la une des actualités, les producteurs spécialisés dans la pornographie sont de très loin les plus touchés par la « piraterie ». L’an passé, notre confrère Ars Technica nous apprenait par exemple que 13 000 personnes étaient poursuivies par des éditeurs pornos pour avoir téléchargé leurs contenus via P2P.

Notez enfin que tous les contenus pornographiques sont censurés, y compris les films gays. Certains fichiers arrivent néanmoins à passer entre les mailles du filet de Filecrop.
Publiée le 25/05/2012 à 18:02
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité