S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Unreal Engine 4 : Epic parle un peu de l'évolution de son moteur de jeu

Et pousse Microsoft et SONY a nous produire des grosses consoles

Dans une Interview accordée à Wired, Epic présente dans les grandes lignes ce qu'apportera son prochain moteur de jeu vidéo : l'Unreal Engine 4. Il sera d'ailleurs enfin montré publiquement lors de l'E3, le salon dédié aux jeux vidéo, qui se tiendra du 5 au 7 juin à Los Angeles.

Unreal Engine 4 Unreal Engine 4
(Crédits : Epic via Wired)

Unreal Engine 3 : 150 titres à son palmarès

Sachez que le précédent opus date de 2006, et que nous lui devons pas moins de 150 titres, dont des blockbusters comme la trilogie de Mass Effect, Gear of Wars ou encore Borderlands. Pratique, ce moteur permet, comme d'autres d'ailleurs, de réaliser des titres que ce soit sur PC, sur tablettes et smartphones, mais aussi (et surtout) sur les consoles de salon.

Cependant, il accuse le poids de son age et il n'est plus forcément adapté à tirer parti du matériel disponible sur PC et notamment de nos gros GPU. En effet, si la puce Xenos de la Xbox 360 est capable de prendre en charge des calculs de 240 milliards d'opérations en virgule flottante, un GPU moderne peut en calculer 3 000 milliards, un point que doivent prendre en compte Microsoft et SONY et dans une moindre mesure Nintendo, mais aussi Epic et son moteur Unreal Engine 4.

Epic pousse à un meilleur matériel sur les prochaines consoles

L'Unreal Engine 4 se destine donc à tirer parti de cela. Epic est d'ailleurs un acteur privilégié pour les deux fabricants de consoles de salon, puisque pour développer leur moteur et en parler avec des développeurs tiers, ils doivent en comprendre l'intégralité que ce soit logiciel ou matériel. Ils indiquent d'ailleurs que « Cela veut dire que nous pouvons donner des conseils avec une compréhension totale sur ce qu'il sera possible d'en obtenir commercialement ».

Nos confrères expliquent aussi qu'Epic pousse à la roue dans les coulisses pour que les caractéristiques techniques soient revues à la hausse que ce soit chez Microsoft, mais aussi chez SONY pour leurs futures consoles : « Elles doivent pouvoir presque calculer le rendu d'Avatar en temps réel. Parce que je le veux, parce que les joueurs le souhaitent - même s'ils ne savent pas [NDLR : pour le moment] ce qu'ils le veulent ».

L'Unreal Engine 4 pour la prochaine décade, mais aussi pour baisser les coûts

Pour Epic, l'UE 4 s'inscrit aussi dans la durée. Comme pour la précédente génération, il est là pour le développement de titres pour les prochaines années, et il s'améliorera dans le temps pour supporter des nouveautés (version de DirectX, PhysX, etc.). En outre, il permettra de développer des jeux plus facilement et ils seront moins couteux à produire.

Unreal Engine 4 Unreal Engine 4

Aujourd'hui, un titre « AAA » coute au bas mot 150 millions de dollars, cependant l'arrivée de nombreux titres pour smartphones ou tablettes, pousse au développement de jeux plus simples et plus accessibles. Là encore, l'UE4 se pose comme un outil permettant de prendre en charge cela, même si les dernières versions de la précédente mouture du moteur en sont également capables.

Une première démonstration publique lors de l'E3

Enfin, et c'est certainement le plus important, Epic annonce qu'il fera une démonstration publique de son nouveau moteur. Ce sera lors de l'E3 début juin prochain, l'événement dédié aux jeux vidéo, qui se tient chaque année à Los Angeles. Nous pourrons alors avoir un premier aperçu de ce qu'il propose réellement, et de ce qu'il faudra avoir comme machine pour en tirer parti.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 21/05/2012 à 10:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;