S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Facebook valorisée à plus de 100 milliards de $ : est-ce exagéré ?

Si peu

Facebook vient à l’instant de rentrer en bourse. Avec une action cédée à 38 $ à son introduction, le réseau social s’est valorisé à hauteur de 104 milliards de $. Selon l’évolution du tarif de son action, cette valorisation peut tout aussi bien s’effondrer qu’exploser dans les jours, semaines et mois à venir. Néanmoins, cette somme folle a de quoi laisser songeur.

Facebook actions

Un rapport valorisation/bénéfice très élevé

Avec 1 milliard de $ de bénéfices nets en 2011 et seulement 205 millions de $ au premier trimestre 2012, la valorisation de Facebook serait donc plus de 100 fois supérieure à son bénéfice annuel. Un rapport rare, même si en bourse, les actionnaires raisonnent aussi bien voire plus en matière de potentiel que de réalité du jour.

Il est néanmoins intéressant de comparer cette valorisation avec celles d’autres grandes sociétés, aux résultats financiers parfois bien supérieurs, et à l’impact économique sans comparaison avec celle de Facebook.

Plus fort que HP et Dell réunis...

En informatique, le géant HP ne vaut que 43 milliards de $, Dell 26 milliards, Cisco 89 milliards, et SAP 70 milliards. Mais d’autres points de comparaison plus impressionnants encore peuvent être faits. Facebook vaut ainsi plus que Sony et Nintendo (14-15 milliards), plus qu’Electronic Arts (4,7 milliards), et plus que Vivendi (20 milliards).

Plus fort que les géants télécoms européens

Facebook vaudrait aussi autant que France Télécom (35 Mds), Deutsche Telekom (50 Mds) et Telecom Italia (19 Mds) réunis. Le réseau social surpasserait même l’empire Walt Disney, qui comprend aussi bien les Parcs que les films, les dessins animés et les multiples (et lucratifs) produits dérivés. Ce dernier ne vaut ainsi actuellement que 79 milliards de $ en bourse, très loin derrière l’introduction de Facebook donc.

Plus fort que les géants des médias anglo-saxons

L’entreprise de Mark Zuckerberg vaut aussi plus que les géants des médias que sont Time Warner (33 Mds), News Corp (47 Mds) et CBS (20 Mds). Quant aux autres entreprises internet, hormis Google (200 Mds) et Amazon (96 Mds), Facebook écrase Yahoo! (19 Mds), AOL (2,4 Mds), le Russe Yandex (6,8 Mds) et le Chinois Baidu (41,3 Mds).

Plus fort que tous les constructeurs automobiles (hormis Toyota)

Plus impressionnant encore, Facebook vaut plus que les géants de l’automobile que sont General Motors (33,5 Mds), Ford (38 Mds), Volkswagen (70 Mds), Nissan (40 Mds), Honda (58 Mds), Tata (75 Mds), Daimler (50 Mds), Audi (31 Mds) et Renault (12 Mds). Seule Toyota lui résiste avec une valorisation de 121 milliards de $.

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, l’action de Facebook a déjà atteint les 40 $ (et même 42 $), valorisant la société entre 110 et 118 milliards de $. Quelques minutes plus tard, l'action est néanmoins retombée à 38 $. Rappelons tout de même que Google a débuté sa carrière en bourse en 2004 avec une valorisation de 23 milliards de $. Le géant de la recherche a depuis réussi à multiplier par 9 sa valeur.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/05/2012 à 18:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;