Recherche Google : « Knowledge Graph » pour comprendre le monde réel

Le lien commun entre toutes les choses ? C'est facile : Odin 29
Quelques jours seulement après que Microsoft intègre les réseaux sociaux dans Bing, Google dévoile des changements pour son moteur de recherche via l'ajout d'une nouvelle fonctionnalité : le « Knowledge Graph » ou graph du savoir. Celle-ci est en fait une gigantesque base de données qui collecte des informations sur des objets, des personnes ou encore des lieux du monde réel afin de pouvoir tisser des liens entre eux et vous fournir des réponses toujours plus pertinentes.

Google Knowledge Graph

À l'heure actuelle, la société de Mountain View annonce que pas moins de 500 millions d'« éléments » (au sens large du terme) sont d'ores et déjà référencés, et que plus de 3,5 milliards d'interconnexions sont de la partie. Bien évidemment, la firme ne compte pas s'arrêter là, et précise qu'elle continue à enrichir sa collection.

Les pages de résultats du moteur de recherche s'enrichissent d'une nouvelle colonne sur la droite, là où se trouvent parfois les publicités AdWords. Celle-ci vous propose, suivant les cas, des informations complémentaires sur votre recherche : une courte biographie pour les personnalités (visiblement emprunté à Wikipédia), des titres de livres pour les écrivains, des tableaux pour les peintres, ou encore un descriptif et une carte pour les lieux célèbres et les monuments. 

Voici un exemple avec Vincent van Gogh :

Knoledge Graph Google 

Le moteur de recherche de Google en apprend tous les jours un peu plus

Afin de mettre en avant des résultats toujours plus pertinents, Google annonce qu'il s'appuie sur les choix précédemment effectués par les internautes. Par exemple, dans le cas de Charles Dickens, les gens sont principalement intéressés par ses livres tandis que pour Frank Looyd Wright ce sont ses constructions qui reviennent le plus souvent, le moteur de recherche le sait et vous proposera donc ces éléments-là en priorité.

Voici deux exemples mis en avant par Google avec Marie Curie (prix Nobel en physique et en chimie) puis Matt Groening (le papa des Simpsons) :

Knoledge Graph GoogleKnoledge Graph Google

À titre d'exemple, Google annonce que dans le cas d'une recherche sur Tom Cruise, dans 37 % des cas les informations supplémentaires affichées sur la droite répondent justement à la question que se posait l'internaute. Bien évidemment, quelques recherches relatives sont également de la partie, elles vous permettent d'en découvrir un peu plus sur un sujet qui vous intéresse.

Au-delà des mots... il y a des éléments de la vie réelle

De plus, Google précise que lors d'une requête les mots peuvent avoir plusieurs sens, mais grâce au « Knowledge Graph » il est en mesure de les identifier et de trier ses réponses afin de ne vous proposer que celles qui vous intéresse. C'est par exemple le cas lorsque vous recherchez « Taj Mahal » qui peut aussi bien correspondre à un monument indien, un groupe de musique , un restaurant proche de chez vous ou bien le Casino d'Atlantic City (tous portent le même nom avec la même orthographe).

Si par défaut le géant du web vous retourne des réponses relatives au premier choix (le plus populaire), il vous proposera également d'affiner votre requête par le biais de suggestions. Il vous suffit alors de cliquer sur l'une d'entre elles pour obtenir des résultats la concernant.

Voici un exemple en image avec justement le Taj Mahal : 

Knoledge Graph Google

L'ensemble de ses fonctionnalités est en cours de déploiement (sur Google.com pour commencer). Elles seront donc prochainement disponibles pour tous, que vous utilisiez Google depuis votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette. Le moteur de recherche précise que l'application Google Search App sur iOS sera prochainement mise à jour en conséquence.

Knoledge Graph Google

Pour finir, voici une vidéo de présentation d'un peu moins de trois minutes :

Publiée le 17/05/2012 à 10:30
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité