[PCi Labs] Noctua NH-L12 : un ventirad « Low profile » compatible LGA 2011

Envie de puissance à moindre taille ? 22
Après nous être attardés sur une carte mère au format Mini ITX dotée d'un chipset H77 hier, nous avons décidé de continuer dans l'analyse de composants pensés pour des machines compactes avec le ventirad NH-L12 de Noctua, qui se veut de type « Low profile ». En effet, celui-ci annonce des dimensions minimales de 150 x 128 x 66 mm.

Il dispose d'un autre avantage par rapport à des modèles tels que le GeminII M4 de Cooler Master, annoncé en septembre dernier : il dispose d'un kit de montage pour socket LGA 2011. En effet, au sein du bundle on retrouve l'ensemble des kits SecuFirm 2 de chez Noctua, ce qui ne devrait pas dépayser les habitués de la marque.

Noctua NH-L12Noctua NH-L12

Comme on peut le voir, on retrouve tout ce qu'il faut pour les sockets AM2(+), FM1 et AM3 de chez AMD, ainsi que les Sockets LGA 775, 115x et 2011 chez Intel. La marque précise qu'elle propose aussi tout ce qu'il faut pour les cartes mères Mini ITX qui ne permettent pas l'installation d'une backplate.

Vous retrouverez le détail des procédures de montage au sein de ce manuel, livré avec la bête.

Noctua NH-L12

On a bien entendu droit à l'habituel tournevis en forme d'équerre, à la flopée d'adaptateurs pour les ventilateurs de tailles différentes et dotés de résistances variables afin de faire varier la vitesse de rotation. La pâte thermique NT-H1 est elle aussi de la partie, tout comme le badge Noctua à coller sur votre boîtier. 

La base de ce ventirad est composée de cuivre et recouvert de nickel. Elle est reliée par quatre gros caloducs au radiateur. Ce dernier est composé de 60 ailettes en aluminium. L'ensemble est au format « Top flow », pèse 415 grammes et peut être équipé de deux ventilateurs : un NF-F12 PWM et un NF-B9 PWM. Comme leur référence l'indique, ils sont de type PWM, la marque ayant enfin décidé de proposer ce type de connecteur. Si tout est installé, le poids du ventirad passe alors à 680 grammes.

Noctua NH-L12Noctua NH-L12

Pour rappel, les caractéristiques de ces ventilateurs sont les suivantes : 

NF-F12 : 
  • 120x120x25 mm
  • de 1200 à 1500 tpm
  • de 74,3 à 93,4 m3/h 
  • de 18,6 à 22,4 dB(A)
  • 0,6 W Max
NF-B9 : 
  • 92x92x25 mm
  • de 1300 à 1600 tpm
  • de 52,6 à 64,3 m3/h 
  • de 13,1 à 17,6 dB(A)
  • 0,96 W Max

Bien entendu, ils sont optionnels et se fixent par un système de clips en métal. Contrairement à ce que nous avons eu l'habitude de voir chez la marque, ils sont installés par défaut. Dans cette configuration, la hauteur du NH-L12 passera à 93 mm. Le modèle de 120 mm prend en effet place au-dessus du radiateur, alors que celui de 92 mm est situé en dessous. Tout dépendra donc du type de boîtier dans lequel vous voulez installer l'ensemble.

Noctua NH-L12Noctua NH-L12

Pour vérifier la facilité de mise en place de la bête, nous avons utilisé une carte mère X79 Extreme4-M signé ASRock que nous avions déjà évoquée il y a peu. Pour rappel, celle-ci a l'avantage d'être au format Micro ATX bien que dotée d'un socket LGA 2011. Ces deux produits sont donc plutôt intéressants à placer ensemble pour peu que l'on cherche à disposer d'une machine compacte, silencieuse et performante. 

Comme souvent chez Noctua, le montage est assez simple : quatre boulons sont à visser dans le socket, afin d'y disposer le support qu'il faudra fixer via quatre vis à main. Il ne vous restera plus qu'à poser le ventilateur et à le fixer via deux vis cette fois. Celles-ci sont assez facilement accessibles via des ouvertures assez larges prévues dans le radiateur.

Noctua NH-L12

On appréciera que l'espace disponible entre le PCB et le bas du radiateur soit suffisant pour des modules de mémoire d'une hauteur inhabituelle : 43 mm. Ainsi, nos barettes G-Skill ont pu être installés sans souci. Attention néanmoins, pour les deux emplacements qui étaient les plus proches du socket, il faudra penser à effectuer la mise en place de la mémoire avant celle du ventirad.

Voici d'ailleurs ce que cela donne sur une carte mère Mini ITX DH77DF d'Intel. Notez que nous avons tenté l'installation dans un boîtier Antec ISK300-150, mais le connecteur d'alimentation qui dépasse à l'intérieur empêchait la mise en place :

Noctua NH-L12Noctua NH-L12Noctua NH-L12

Au final, ce modèle semble donc plutôt flexible et simple à mettre en place. Ne reste donc plus qu'à vérifier son efficacité en situation, ce que nous ne manquerons pas de faire dans les jours à venir. Quoi qu'il en soit, on ne pourra pour le moment que regretter son tarif, qui, comme souvent chez Noctua, est un peu élevé. Il faut en effet compter près de 50 € pour se payer la bête, contre la moitié pour un GeminII M4 de Cooler Master.
Par David Legrand Publiée le 16/05/2012 à 17:00
Publicité