DOTA : Valve et Blizzard trouvent un accord et... DOTA 2 arrrive

Mais les deux peuvent continuer à l'utiliser... 25
Depuis plusieurs mois deux mastodontes du jeu vidéo étaient en train de se livrer une bataille pour l'utilisation du nom commercial de DOTA. En effet, d'un côté nous avions Blizzard Entertainment qui prépare une nouvelle carte pour StarCraft II, et de l'autre Valve qui souhaite sortir une suite au jeu DOTA (après avoir recruté Icefrog, le papa de la carte personnalisée Defense of the Ancients sur Warcraft III). Pour autant, une issue qui semble convenir aux deux parties a été trouvée.

DOTA 2 Valve DOTA 2 Valve DOTA 2 Valve DOTA 2 Valve

En effet, si c'est Valve qui remporte la mise en gagnant le droit d'utiliser commercialement le nom DOTA, et donc par extension sa suite, Blizzard n'est pas en reste et conserve le droit d'exploiter la marque de manière « non commerciale ». Cela signifie simplement que les cartes personnalisées de StarCraft II et Warcraft III pourront continuer à exister en l'état.

L'éditeur doit par contre modifier le nom de son extension officielle pour StarCraft II. En effet, elle devait initialement se nommer Blizzard DOTA et elle devient donc Blizzard All-Stars. Ce changement est d'ores et déjà effectif sur son site internet comme le montre les captures ci-dessous :

DOTA 2 Valve blizzardDOTA 2 Valve blizzard
Avant / Après

Dans le communiqué de presse, Gabe Newell ajoute qu'il est « heureux d'avoir pu trouver un accord avec Blizzard sans qu'aucune des deux parties ne soit lésée ». De son côté, Rob Pardo, le vice-président exécutif de Blizzard Entertainment se félicite qu'une issue en faveur des joueurs ait pu être trouvée. 

DOTA 2 Valve blizzard

Si la bonne humeur semble être de mise, nous n'en saurons pas davantage étant donné qu'aucun des protagonistes de cette histoire ne fera aucune annonce supplémentaire sur les conditions exactes de cet accord.
Publiée le 16/05/2012 à 15:30
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité