S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mettre en avant son statut sur Facebook pour 2 $, c'est possible

Pour une poignée de "privilégiés"

Payer pour mettre en valeur vos messages sur Facebook auprès de vos amis vous sera peut-être proposé dans un futur proche. Facebook réalise en effet des tests en ce sens depuis quelques jours auprès d’une minorité d’utilisateurs. Le service existe déjà pour les professionnels, la nouveauté vise désormais les particuliers. Sa généralisation n’est néanmoins pas assurée.

Facebook payer mise en avant message
Source : Stuff.co.nz.

Des expériences en Nouvelle-Zélande uniquement

La nouvelle ressemble à un premier avril, mais elle a pourtant bien été confirmée par divers porte-paroles, notamment par Mia Garlick de Facebook Australie et Nouvelle-Zélande. Le site Néo-Zélandais Stuff, qui a révélé l’information aujourd’hui, précise que cette expérience a été remarquée pour la première fois à Whangarei, une ville du nord de la Nouvelle-Zélande.

Selon les porte-paroles de Facebook, les tests consistent à mesurer l’intérêt d’une telle option pour des particuliers. Il est ainsi proposé à certains utilisateurs de mettre en avant leurs messages gratuitement, tandis que d’autres doivent payer quelques cents, 1 $ ou 2 $ pour le même service, ceci via PayPal ou carte de crédit. Le but est donc de voir jusqu’où certains membres de Facebook peuvent aller uniquement pour mettre en avant certains de leurs messages.

Trouver de nouveaux revenus

Si le service peut sembler saugrenu au premier abord, notamment pour de simples particuliers, de nombreux arguments lui donnent un certain sens. Il y a en premier lieu l’aspect financier. Facebook est sans cesse en quête de nouveaux revenus, et l’approche de son introduction en bourse force le réseau social à innover. Ses revenus commencent qui plus est à croître moins rapidement ces derniers trimestres. Facebook est donc en quête d’un nouveau souffle.

Enfin, selon une statistique de février dernier, en moyenne, seuls 12 % des contacts sur Facebook voient les messages publiés par leurs amis. Cela signifie que 88 % des contacts passent à côté des messages mis en ligne. Mettre en avant certaines publications n’est donc pas si irrationnel de ce point de vue.

Narcisse, et moi et moi et moi

Hormis les membres ultra narcissiques, qui pourrait utiliser un tel service payant ? Il y a bien sûr les particuliers souhaitant souligner un évènement majeur de leur vie, une nouvelle activité professionnelle, une vente d’un produit important, etc. Facebook n’a pas précisé si ces tests seront étendus à d’autres personnes et territoires, ni quand ils seront terminés.

Pour TechCrunch, non seulement les réactions à un tel service ne seront pas forcément positives, mais qui plus est, cela pourrait multiplier ce qui s’apparente à des spams, certains utilisant cette option pour une course aux clics. Cela risque aussi de polluer le mur des membres de Facebook, alors que le réseau social est censé mettre naturellement en avant les messages les plus appréciés.

Néanmoins, si Facebook venait à rencontrer un certain succès avec ce service, les gains financiers pourraient être gigantesques. Comptant 900 millions d’utilisateurs, Facebook, grâce aux publicités, gagne en moyenne un peu plus d'1 $ par membre actif par trimestre. Si 5 % de ses membres, soit 45 millions d’utilisateurs, venaient à utiliser ce service plusieurs fois par trimestre, l’impact sur le chiffre d’affaires serait non négligeable.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 11/05/2012 à 16:48

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;