Le nouvel album d'Iggy Pop passe le bac pour le Net

Et "Après" ? 64
Pour la sortie de son nouvel album, Iggy Pop tente de s’affranchir du processus traditionnel de vente de musique enregistrée, en ne proposant la vente de son disque que depuis Internet. Le Parisien nous apprend ainsi que cet album autoproduit n’est vendu qu’en téléchargement légal ou en CD depuis le site vente-privée.

iggy pop vente privee 

« Après », le nouvel album d’Iggy Pop, est disponible depuis ce mercredi, mais n’est pas à proprement parler « dans les bacs ». Pour se procurer le dernier opus de la rock star, il faut obligatoirement avoir accès à Internet. Les personnes intéressées par la version numérique de ses chansons peuvent les télécharger depuis les plateformes de téléchargement légales, pour un montant variable selon les sites, mais qui avoisine les 9-10 €. Pour ceux qui voudraient le CD, il faut se rendre sur le site vente-privée pour commander le disque, qui est alors proposé à un prix de... 7 €, auxquels il faut ajouter des frais de port.

Comme l’a expliqué le chanteur lors d’une conférence de presse où étaient présents nos confrères du Parisien, la maison de disque EMI a refusé son album. « Ils n'en ont pas voulu. Ils pensaient qu'ils ne feraient pas d'argent avec, que mes fans ne l'aimeraient pas ». Cette réaction aurait ainsi poussé l’artiste à autoproduire cet album, pour le proposer hors des circuits de vente traditionnels. Le Parisien note toutefois que cette exclusivité ne devrait pas durer dans le temps, puisque le disque se trouvera « ultérieurement » dans les points de vente habituels.

Iggy pop après téléchargement fnac

Il n’en demeure pas moins que cette initiative a pour l’instant connu un relatif succès, puisque 3.000 albums auraient été vendus lors du premier soir de mise en vente du disque sur vente-privée. Jacques-Antoine Granjon, le pdg de la plateforme de vente par correspondance a néanmoins précisé que cette opération ne lui permettait pas de réaliser de marge, comme le relate encore Le Parisien. « La musique est un moyen de créer de l'émotion sur le site. La deuxième étape c'est d'arriver à trouver un modèle économique rentable ». Une émotion qui servirait aussi à faire de la publicité pour son site. L’intéressé a toutefois affirmé avoir d’autres projets relatifs à la musique en tête, notamment s’agissant des concerts. Si le marché de la musique enregistrée connait de grosses difficultés depuis neuf ans, il n’en va pas de même pour le spectacle vivant.
Publiée le 11/05/2012 à 09:59
Publicité