S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Hadopi, quel bilan pour quel avenir ?

Pour quelle majorité ?

« Hadopi, quel bilan pour quel avenir ? » Ce 4 juin à 18h00, un colloque est organisé par le  Master 2 Droit du Commerce électronique et de l’Economie numérique de l’Université Paris 1 (page officielle (*)). Seront présents Eric Walter, secrétaire général de la Hadopi, Jeremie Zimmermann de la Quadrature du Net, et deux professeurs de droit de propriété intellectuelle Célia Zolynski et Valerie Laure Benabou.

hadopi colloque sorbonne

Gratuit et ouvert à tous, cette rencontre tentera de dresser le bilan de la Hadopi, publié voilà deux mois pour ensuite s’interroger sur le devenir de ce mécanisme après l’élection de François Hollande. Il n’y aura cependant pas de représentant du camp socialiste, les élections législatives n'étant pas encore organisées. Cependant, les dernières petites déclarations du candidat Hollande résonneront sans nul doute.

Hollande avait promis d’abroger le dispositif puis de le remplacer pour enfin le repenser, renvoyant le dossier à l'avènement d'un grand Acte II de l'exception culturelle. Un chantier d'ampleur qui prendra des mois et permettra surtout à la Rue de Texel de démultiplier les rapports pour justifier son utilité.

Dans Marianne, Eric Dupin, un journaliste, raconte cependant son repas avec François Hollande, alors que celui-ci n’était encore que candidat. Ce dernier a marqué un certain agacement sur cette question : « Le débat sur la culture est totalement phagocyté par Hadopi. Et il y a des lobbies tellement divers ! Faut-il abroger ou pas ? Et si oui, faut-il une nouvelle loi ? Quand je dis que je suis pour la régulation, mais contre Hadopi, je ne satisfais personne. La politique, c’est quand même plus compliqué, plus subtil que certains ne se l’imaginent ! De toute façon, les gens ne vont pas voter sur Hadopi. C’est l’absurdité d’une campagne. On est sollicité par tous les groupes, par toutes les catégories. Heureusement, les gens votent quand même pour quelque chose de plus élevé. »

Des discussions entre fromage et dessert, fourchette et généreuse lampée qui pourraient presque faire oublier que Hollande a voté contre Hadopi 1 et contre Hadopi 2 et que ces textes soulèvent la problématique de la propriété intellectuelle face au numérique. Question, du coup : avec ces votes, le député Hollande s’était-il alors élevé ou simplement rabaissé ?

(*) Centre Panthéon, salle2, 12 Place du Panthéon 75005 Paris. Renseignements et réservation: [email protected]
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 10/05/2012 à 16:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;