Voiture sans pilote : le Nevada donne sa première licence à Google

Sans pilote, sans pantalon 91
Officiellement autorisés depuis le début de l’année dans l’État du Nevada, les véhicules sans pilote vont faire d’ici peu leur apparition aux environ de Carson City, la capitale de cet État frontalier à la Californie, et donc non loin du Googleplex. Selon le département des véhicules motorisés (DMV) du Nevada, Google a reçu la toute première licence officielle pour ce type de véhicule lundi, il y a deux jours.

Google car voiture sans pilote

Une plaque d'immatriculation "infinie"

Malgré cette licence qui permet aux voitures sans pilote de Google de sortir des circuits et de déambuler dans les rues du Nevada sous certaines conditions, ces véhicules ne sont pas encore de sorties. Le journal Las Vegas Sun précise en effet que Google réalise encore quelques améliorations. « Le système régule les freins, l’accélérateur et la direction » résume ainsi Tom Jacobs, porte-parole de DMV.

D’après le département des véhicules motorisés du Nevada, le Comité d'examen autonome du département s'est réuni « pour examiner les plans de sécurité de Google, la formation des employés, les fonctions système et les mécanismes de déclaration des accidents ». Ce Comité a ainsi approuvé la demande de Google, permettant à ce dernier d’arborer une plaque d’immatriculation spéciale.

Google car voiture sans pilote
La plaque d'immatriculation.

Des règles très strictes

Enfin, en février dernier, le Nevada a mis en place certaines règles pour les véhicules sans pilote. L’une d’entre elles portait sur la plaque d’immatriculation, obligatoirement rouge pour ce type de véhicules tant qu’ils resteront en phase de test. Lorsqu’ils seront vendus au grand public, cette plaque sera alors verte. Le but est ainsi de les différencier des véhicules standards afin d’avertir la population.

Quand bien même ces voitures sont « sans pilote », cela ne signifie pas pour autant qu’aucun être humain n’est présent. Les règles du Nevada imposent ainsi que durant les tests, au moins deux personnes doivent absolument être à bord. Google devra de plus fournir les données de ses tests à l'État, données collectées via l'équivalent d'une boite noire. Le but est d’enregistrer toutes les données, notamment celles avant un éventuel accident.

Être aisément reconnue par la population et la police

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la plaque d’immatriculation dispose du symbole de l'infini à gauche. Selon Bruce Breslow, le directeur du département, « le symbole de l'infini est la meilleure façon de représenter la voiture de l'avenir ». Ce dernier précise que la couleur rouge utilisée exclusivement par ces véhicules sera « facilement reconnue par le public et les forces de l’ordre » et seuls les titulaires d'un permis de véhicules sans pilote pourront conduire ces derniers. Le symbole de l’infini restera en place quand les voitures seront proposées au grand public, donc quand les plaques d’immatriculation seront vertes.


Le DMV précise enfin que Google n’est pas la seule société à avoir déposé une demande auprès du département afin de réaliser des tests grandeur nature au Nevada.
Publiée le 09/05/2012 à 14:52
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité