S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Sarkozy s'emballe et promeut un bilan discutable de l’Hadopi

La vague grandit autant que le nez de Pinnochio

Invité hier du Grand Journal de Canal+, Nicolas Sarkozy a souhaité s’exprimer sur la culture, qui fut absente du débat de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Rappelant qu’il s’agissait d’une « première nécessité », le président candidat a profité de quelques minutes d’antenne pour vanter la « bataille gagnée » de la Haute Autorité, instaurée sous son mandat (voir notre dossier "Des États-Unis à Sarkozy, la préhistoire de l'Hadopi").

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
( à partir de 13'30)

Une baisse de 35 % du P2P et pas d’augmentation du streaming

Pour étayer ses propos, le président candidat a tout d’abord affirmé que « le peer-to-peer a baissé de 35 % », sans préciser ni la période sur laquelle aurait eu lieu cette diminution, ni la source qui lui permettait d’avancer un tel chiffre. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer qu’il ne reprend aucun des chiffres du dernier rapport d’étape de la Hadopi, publié en mars 2012. Le document soulignait par exemple que Nielsen avait constaté une baisse de 17% « de l’audience des sites proposant des liens vers des fichiers et applications P2P » en 2011.

Nicolas Sarkozy a également déclaré que « le streaming n’a pas augmenté ». Pourtant, même le dernier rapport de la Hadopi souligne que « rien ne permet d’affirmer qu’il y a eu un report massif des usages vers le streaming », et inversement : qu’il n’y a pas eu de report massif vers les sites de streaming. 

LeFigaro.fr remarquait toutefois peu après la publication du dernier rapport de la Hadopi que l' « on constate au contraire un engouement réel des Français pour le streaming illégal et le téléchargement direct ». Nos confrères observaient que depuis octobre 2010 (date à laquelle les premiers mails de la Hadopi furent envoyés), ces sites « sont passés de 6,5 à 8,3 millions de visiteurs uniques dédupliqués en France, selon Médiamétrie, soit une hausse de 29%. La croissance est même de 177%, si l'on remonte à janvier 2009, en plein débat sur la loi Création et Internet au Parlement ». De quoi contredire les propos tenus par Nicolas Sarkozy, chiffres de Médiamétrie à l’appui. Coupé par Vincent Glad qui lui faisait remarquer cette erreur, le président candidat a pourtant persisté dans ses affirmations.

streaming hadopi figaro 

Les effets sur l’offre légale enjolivés

Le candidat de l’UMP s’est ensuite félicité de l’augmentation de l’offre légale, qui a selon lui « explosée ». Pourtant, LeFigaro.fr note qu’entre décembre 2010 et décembre 2011, « l'audience des sites légaux mis en avant par l'Hadopi a presque stagné », même si cela « ne doit toutefois pas masquer quelques succès de la musique légale », en référence notamment à la plateforme de téléchargement iTunes. Le terme d’explosion semble à cet égard exagéré.

offres légales hadopi figaro 

Le président candidat s’est enfin emballé s’agissant de la situation de l’industrie musicale, puisqu’il a affirmé que « pour la première fois depuis six mois, l’industrie du disque remonte ». D’après le dernier bilan économique du Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP), publié en janvier 2012, le marché a baissé de 3,9 % en 2011. Et ce pour la neuvième année consécutive.
Publiée le 04/05/2012 à 16:48

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;