Alienware offre la mise à jour vers Ivy Bridge sur certains portables

190 + 190 = 500 27
Alienware, la marque dédiée aux joueurs de Dell, vient d'indiquer sur sa page Facebook que les clients qui avaient souhaité commander un M14X, M17X ou M18X équipé des nouvelles GeForce 600M de NVIDIA recevraient automatiquement et gratuitement une machine équipée de processeur Ivy Bridge.

Alienware M14x M18x

En effet, le constructeur proposait par défaut les nouveaux GPU du caméléon, mais INtégrait encore les processeurs de la génération Sandy Bridge au sein de ses transportables.

Dorénavant disponibles avec certains processeurs Ivy Bridge d'Intel, que nous avons détaillés au sein de notre dossier, le constructeur envoie donc les portables à ses clients avec les nouvelles puces à quatre coeurs du fondeur californien.

Notez au passage qu'Alienware affiche dorénavant les tarifs de ses machines ainsi équipées. Le M14X R2, le modèle de 14 pouces, débute à 1149 €. Cependant, pour obtenir une machine Ivy Bridge, il faut ouvrir un peu plus son porte-monnaie puisque la première configuration s'affiche alors à 1419,01 € avec une GeForce GT 650M 1 Go.

Pour le M17x R4 et son écran de 17,3 pouces, le prix d'attaque est de 1498,99 € et comprend directement un Core i7 3610QM, c'est-à-dire le même processeur que l'on retrouve dans le K75VM que nous avons testé. Du Côté du GPU, c'est donc une GeForce GTX 660M qui est de la partie. Notez qu'une Radeon HD 7970M est disponible en option pour 240 € de plus, soit 50 € de plus que la GeForce GTX 675M (le prix de la vraie nouveauté ?).

Enfin, le M18X R2 est aussi directement équipé d'un Core i7 3610QM ainsi que d'une GeForce GTX 660M, cependant son tarif d'attaque est de 1998,99 €. On notera qu'un SLi de GeForce GTX 675M est disponible en option pour 500 € de plus, alors qu'à l'unité, le tarif est de 190 €.

Notez enfin que pour ces deux derniers modèles, Alienware a réalisé un léger changement au niveau stylistique par rapport aux précédents modèles. En effet, de l'aluminium anodisé fait son apparition à l'arrière de la machine en plus du « soft touch » que l'on apprécie toujours autant.
Publiée le 04/05/2012 à 14:30
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité