S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Pluzz VàD : France Télévision lance un nouveau service de VOD

Pluzz de vidéos

pluzz vàd VOD france télévisionsAlors qu’il est possible depuis juillet 2010 de visionner gratuitement les programmes de France Télévisions en rattrapage, le groupe public a annoncé mercredi qu’il allait lancer son service de vidéo à la demande payant, PluzzVàD. Cette nouvelle plateforme remplacera FrancetvVOD, qui proposait déjà des services de location ou de téléchargement similaires. 

Articulation entre télévision de rattrapage et VOD

Depuis moins de deux ans, Pluzz permet aux internautes de regarder en séance de rattrapage les programmes des cinq chaînes de France Télévisions. Les vidéos sont ainsi accessibles 4 heures après leur diffusion sur le petit écran, et restent disponibles gratuitement en streaming pendant 7 jours.

Passé ce délai d’une semaine, les internautes qui souhaiteraient revoir un programme auront donc la possibilité de louer ou d’acheter la vidéo correspondante. Le dispositif prévoit un large déploiement de la plateforme, puisque PluzzVàD sera disponible en « iptv, internet, tablette ou encore smartphone ».

Une offre qui se veut attractive et adaptée

Pour réussir le lancement de ce service commercial, France Télévisions mise beaucoup sur l’offre. « Dès l’ouverture, pluzzVàD proposera un catalogue de plus de 3 000 programmes avec toutes nos séries et fictions emblématiques, nos documentaires de création, nos magazines, nos programmes jeunesse, ainsi qu’une offre complète de spectacle vivant et de cinéma français et international ».

Pour attirer des clients dans la durée, 200 nouveaux programmes seront ajoutés chaque mois. Le groupe a également annoncé avoir « optimisé PluzzVàD pour les réseaux sociaux et les moteurs de recherche », afin de gagner en visibilité auprès du public, et donc élargir ses clients potentiels.

pluzz vàd VOD france télévisions Ce programme répond selon France Télévisions « aux attentes des publics et à l’évolution de leurs usages en matière d’œuvres audiovisuelles ». Surtout, le groupe a pour objectif de proposer à la vente des vidéos que le public ne pouvait obtenir qu’en téléchargement illégal. Le président-directeur général de France Télévisions Distribution Yann Chepellon a par exemple expliqué lors de la présentation de PluzzVàD qu’ « en faisant un simple test sur les sites pirates, [il avait] vu qu’un ‘Un jour, un destin’ avait été téléchargé 20 000 fois » comme l’évoque La Tribune.

Des prix classiques et un lancement progressif en 2012

Niveau tarifs, le groupe public a indiqué à PC INpact que les locations coûteraient entre 1,49 € et 4,99 € en fonction des programmes. Pour le téléchargement définitif, les prix iront de 1,99 € à 12,99 €, toujours selon le type de vidéo. Ces prix sont globalement similaires à ceux pratiqués par le service VOD de TF1, Mytf1vod.

Le lancement du service va se faire en plusieurs étapes. PluzzVàD sera tout d’abord disponible pour les clients de Free, qui pourront obtenir les vidéos depuis leur Freebox au plus tard le 9 mai. Cette exclusivité s’explique par un partenariat particulier entre France Télévisions et le FAI. À la mi-mai, le service devrait être opérationnel via Dailymotion.

Le site principal de PluzzVàD est quant à lui prévu pour juin. La mise à disposition du service pour les autres fournisseurs d’accès Internet que Free devrait être opérée entre septembre et décembre, de même que pour les tablettes numériques et smartphones.

Reste à savoir si les personnes qui téléchargeaient illégalement les programmes de France Télévisions se tourneront vers un service payant, ce qui tendrait à souligner que le piratage résulte aussi d'un manque d'offre légale.
Publiée le 04/05/2012 à 09:07

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;