Orange annonce 615 000 pertes d'abonnés mobiles du fait de Free Mobile

Pertes et fracas 52
En attendant les résultats de SFR, Bouygues et Free, France Télécom a dégainé le premier et comme prévu, son premier trimestre 2012 a été particulièrement difficile dans le secteur mobile, la faute à un certain Free Mobile… Si son chiffre d’affaires total n’a que peu diminué (-2,7 %), le plus impressionnant reste sa perte d’abonnés mobiles : 615 000.

Orange T1 2012 pertes d'abonnés 

387 000 abonnés forfaits en moins

Orange cumule 26,475 millions de clients au 31 mars 2012, en baisse de 2,3 % en trois mois. Il faut dire que l’opérateur a perdu 387 000 clients abonnés à ses forfaits en sus de très nombreux départs dans le prépayé. Résultat, malgré 1,697 million de nouveaux clients lors des trois premiers mois de l’année, l’opérateur affiche un bilan négatif dès lors qu’il a enregistré 2,312 millions de départs durant la même période.

L’opérateur, dans ses documents publiés aujourd’hui, précise d’ailleurs avoir enregistré une perte nette de 201 000 clients du 1er janvier au 15 février (837 000 nouveaux clients moins 1,038 million de départs), tandis que la seconde partie du trimestre a cumulé 414 000 départs nets (860 000 arrivées moins 1,274 million de départs). Orange rajoute que les départs entre le 16 février et le 31 mars 2012 sont « principalement liés au traitement des portabilités en attente et aux résiliations sur le prépayé ».

Un contrat d'itinérance d'1 milliard d'euros... sur 3 ans

Financièrement, ces pertes d’abonnés ont des conséquences sur Orange, néanmoins, l’accord d’itinérance les « compense partiellement ». L’opérateur note d’ailleurs que ce contrat, lors de sa signature en mars 2011, « les revenus du contrat étaient estimés à 1 milliard d’euros sur 6 ans. La mise en œuvre du contrat depuis le lancement des offres commerciales de Free mobile en janvier 2012 amène aujourd'hui le Groupe à anticiper des revenus substantiellement plus élevés qui devraient dépasser le milliard d'euros sur 3 ans. »

Cette annonce confirme les dernières déclarations de Stéphane Richard, le PDG d’Orange, quant à une possible multiplication par deux des revenus tirés du contrat d’itinérance signé avec Free Mobile. Cela signifie que le nombre d’abonnés ainsi que la consommation des appels et data ont été fortement sous-évalués, pour les conséquences néfastes sur le réseau que l’on connaît.

« Le trafic généré par les abonnés de Free mobile pourrait être substantiellement plus élevé que prévu, sans que cela ne nuise à la qualité de service des clients d’Orange » tient à rassurer Orange. Reste qu’1 milliard d’euros sur 3 ans revient à 83,33 millions d’euros par trimestre. Une somme finalement assez faible au regard du service offert par Orange, et vital pour Free Mobile.

Déjà 3 millions d'abonnés chez Free Mobile ?

Cette somme de 83,33 millions d’euros représente néanmoins de façon évidente une part énorme du chiffre d’affaires actuel de Free Mobile. En effet, imaginons que Free Mobile compte 3 millions d’abonnés à 19,99 € par mois en excluant l’offre à 2/0 €, la réduction de 4 € aux Freenautes et les divers hors forfaits, cela signifie que Free Mobile dégagerait un chiffre d’affaires de 144 millions d’euros par trimestre (hors taxes). Bien sûr, ce chiffre d’affaires devrait augmenter avec le temps, néanmoins tant que Free sera aussi dépendant d’Orange au niveau de son réseau, la facture sera de façon inévitable très lourde pour le nouvel opérateur.

Selon une exclusivité de La Tribune, Free aurait d’ailleurs bien atteint le seuil des 3 millions d’abonnés, tous forfaits confondus toutefois. Mieux encore, selon Gervais Pellissier, directeur général délégué finances chez Orange, l’opérateur disposerait d’une exclusivité d’itinérance avec Free Mobile de trois ans. Jusqu’en 2015, Free Mobile est donc pieds et poings liés avec Orange, et non pas jusqu’en 2018 comme nous le pensions.

Orange Livebox Pro

Plus de 225 millions d'abonnés dans le monde (+10 millions en 3 mois)

Les chiffres clés d’Orange du 1er trimestre 2012 pour le Monde :
  • Chiffre d’affaires : 10,922 milliards d'euros (-2,7 %)
  • Nombre d’abonnés : 225 millions (+5 %)
    • Mobile : 166,2 millions (+7,1 %)
    • Internet : 14,6 millions (+4,8 %)
Les chiffres clés d’Orange du 1er trimestre 2012 pour la France :
  • Chiffre d’affaires : 5,401 milliards (-4,2 %)
  • Abonnés mobiles : 26,475 millions (-615 000)
    • Dont 210 000 abonnés abonnés Sosh
    • Dont 1,7 million de clients Open
  • Abonnés internet : 9,833 millions (+61 000 en 3 mois)
    • Dont abonnés ADSL : 9,535 millions (+60 000)
    • Dont abonnés Fibre optique : 108 000 (+13 000)
    • Dont abonnés bas débit : 161 000 (-13 000)
    • Dont offres satellites : 28 000 (stable)
  • Livebox : 8,098 millions (+76 000)
  • VoIP : 8,122 millions (+92 000)
  • IPTV+Satellite : 4,555 millions (+181 000)
  • Abonnements TV : 2,202 millions (+89 000)
    • Dont Orange Sport et Orange Cinéma Séries : 774 000 (+3000)

Internet : un très mauvais premier trimestre

Orange précise que sa part de conquête dans le secteur ADSL n’est que de 19 %, contre 38,4 % le trimestre précédent. Bouygues et Free pourraient donc tirer leur épingle du jeu lors de cette période. La part de marché totale dans l’ADSL est d’ailleurs de 44,7 % pour Orange. Il s’agit de son taux le plus bas depuis de très nombreuses années.

Enfin, l’opérateur précise avoir dépassé la barre du million de logements fibrés verticalement (1,071 million). Avec seulement 108 000 abonnés au très haut débit, son taux de souscriptions est donc proche de 10 %.
Publiée le 03/05/2012 à 18:05
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité