SFR a trouvé son nouveau PDG : Michel Combes

Un Combes pour donner du relief 32
PDG intérimaire de SFR depuis le départ de Frank Esser fin mars, Jean-Bernard Lévy, patron de Vivendi, a enfin trouvé un remplaçant. La nouvelle a été officialisée hier soir : Michel Combes prendra son nouveau poste le 1er août prochain. Jean-Bernard Lévy continuera d’assurer l’intérim d’ici là.

SFR Logo

De France Télécom à Vodafone, en passant par TDF

Michel Combes travaille actuellement chez le Britannique Vodafone en tant que PDG de la division Europe. Cela explique pourquoi il ne peut rejoindre SFR immédiatement. Jean-Bernard Lévy n’est donc pas allé chercher bien loin pour le trouver, SFR étant détenu à la fois par Vivendi et par Vodafone jusqu’à l’an dernier.

Âgé aujourd’hui de 50 ans, le Français Michel Combes a fait ses gammes à l’École Polytechnique et de Télécom ParisTech avant de travailler pour France Télécom à partir de 1986. Il a ensuite loué ses services au gouvernement français en tant que conseiller technique auprès du ministre des Transports au début des années 90, pour ensuite devenir vice-président exécutif à Nouvelles Frontières de 1999 à 2001.

Retourné chez France Télécom en 2003 en tant que directeur financier après avoir fait un saut rapide chez Assystem, Michel Combes  a travaillé pour TDF (TéléDiffusion de France) entre 2006 et 2008 au poste de PDG. Il a ensuite rejoint Vodafone pour finalement atterrir chez SFR en août prochain.

Combes devra "mobiliser les équipes de SFR"

Au regard de son parcours, le marché des télécoms ne lui est donc pas inconnu. Selon Jean-Bernard Lévy, « son expérience de dirigeant international et sa connaissance du secteur des Télécoms seront très précieuses pour conduire l’entreprise dans les défis qui l’attendent. Nous avons toute confiance dans sa capacité de mobiliser les équipes de SFR et de construire avec elles un projet couronné de succès. »

Il est vrai que Michel Combes aura du pain sur la planche dès son arrivée. SFR a en effet réalisé une année 2011 calamiteuse dans le secteur d'Internet, et l'arrivée de Free dans le mobile n'a pas été sans conséquence. SFR tarde encore à inverser une tendance loin d'être positive depuis de nombreux trimestres.

D’après Frenchweb, Michel Combes « a opéré la cession de la participation de Vodafone dans SFR à Vivendi, pour 7,9 milliards d’euros » l’an passé. Il était donc en relation étroite avec la firme au carré rouge depuis un certain temps.
Publiée le 03/05/2012 à 05:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité