S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L'antivirus gratuit Avast s'exporte désormais vers Mac OS X

Magnifique timing

Depuis les aventures du malware Flashback sur Mac OS X, la sécurité des Mac est redevenue un sujet à sensations. Les éditeurs de solutions de sécurité s’en sont donnés à cœur joie, l’occasion leur étant fournie de mettre en pratique des années de prédictions. Hasard du calendrier, la version finale d’Avast pour OS X vient justement de paraître.

Le paysage de la sécurité sur OS X est clairement en train de changer. Le système d’Apple n’a jamais été immunisé aux attaques mais rien de réellement sérieux n’était encore arrivé. En fin d’année dernière, un faux antivirus avait déjà fait nettement parler de lui, forçant Apple à réagir. Récemment, Flashback a pu infecter plus de 650 000 machines avant que les antivirus et le patch d’Apple ne fassent le ménage. En outre, même si un Mac ne possède pas de malware spécifiquement conçu pour lui, il peut être porteur sain de bestioles dédiées au monde Windows.

avast

Dans ce contexte, l’effet de l’arrivée d’Avast pour Mac OS X est maximisé. Premièrement, la réputation de l’antivirus lui procure une bonne visibilité. Deuxièmement, il est aussi gratuit que dans sa version pour Windows. Enfin, puisque l’on parle de Windows, Avast pour Mac OS X reprend exactement le même moteur et les mêmes protections, y compris le module résidant en mémoire.

avast

Avast peut fonctionner sur tout Mac Intel équipé de Leopard, Snow Leopard et Lion. L’installation est simple et fait appel dans un premier temps à un glisser/déposer de l’application dans le dossier idoine. Ensuite, le premier lancement de l’application se charge de finaliser l’activation des composants et de la protection résidente.

Avast installe automatiquement des extensions dans les navigateurs qu’il trouve. Dans notre cas, Firefox, Chrome et Safari. La protection pour le courrier électronique manque de détails mais on sait qu’elle prend au moins en charge Mail (intégré à Mac OS X) et Outlook. La protection résidente permet en outre de scanner directement toute action effectuée sur la machine. Côté interface, l’ensemble est relativement simple et bien pensé. Pour les réglages, notez qu’Avast a choisi de les intégrer directement dans ceux du système.

avast

Nous avons relevé toutefois un petit comportement gênant qui disparaîtra sans doute avec une mise à jour. Lors de notre scan d’essai, Avast a détecté dans un ancien email contenu dans Outlook 2011 un malware destiné à Windows. Dès lors, l’icône de l’antivirus n’a cessé de sautiller dans le Dock dès qu’Avast n’était plus au premier plan.

Quoi qu’il en soit, Avast pour OS X peut être téléchargé gratuitement depuis son site officiel, et en français qui plus est. Sachez que l’antivirus donne droit à 10 jours d’utilisation avant de réclamer l’enregistrement du produit. La création d’un compte (gratuit) sera alors obligatoire. Bien entendu, celui créé sous Windows peut être utilisé.
Source : Avast
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 02/05/2012 à 16:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;