Microsoft investit dans Barnes & Noble, spécialiste du livre électronique

Et se diversifie un peu plus encore 20

Microsoft continue d’accroître ses tentacules en annonçant officiellement un accord avec le libraire américain Barnes & Noble, connu pour ses liseuses Nook. Le partenariat entre les deux sociétés consiste à la création d’une division de B&N dédiée au numérique. Microsoft investira 300 millions de $ dans cette filiale, soit 17,6 % de cette dernière, la valorisant à 1,7 milliard de $. B&N en détiendra donc 82,4 %.

Nook New Book Barnes Noble

Microsoft et Barnes & Noble enterrent la hache de guerre

Cette entreprise commune, pour le moment nommée Newco, se concentrera donc sur le secteur numérique. Microsoft ne met ainsi pas de pied dans le réseau de librairies physiques de Barnes & Noble, mais bien uniquement dans le numérique. Cette nouvelle n’est cependant pas une grande surprise, ceci pour deux raisons.

Tout d’abord, en janvier dernier, Barnes & Noble avait annoncé vouloir séparer ses activités numériques de ses activités de libraires. Véritable concurrent d’Amazon et ses Kindle, B&N fait un tabac aux USA avec ses liseuses Nook, au point que ces dernières commencent à avoir un poids considérable dans les finances de la société. Une division bien distincte n’est donc pas étonnante.

Que cette division soit finalement une co-entreprise, et que Microsoft soit le partenaire de B&N est une surprise en soi, mais les deux sociétés étaient en fait déjà en relation. En effet, depuis l’an dernier, le libraire et Microsoft sont en guerre du fait de l’utilisation d’Android par le premier. Or comme chacun le sait, Microsoft dispose de certains brevets et fait la chasse aux sociétés exploitant l’OS de Google afin de récupérer quelques deniers.

Le bon coup de Microsoft

Dans leur communiqué commun, Microsoft et Barnes & Noble assurent cependant que cette opposition est désormais derrière eux : « Barnes & Noble et Microsoft ont réglé leur contentieux des brevets, et vont de l'avant ». Les deux sociétés précisent que Barnes & Noble et Newco disposeront d’une licence sans redevance portant sur les brevets de Microsoft afin de les utiliser sur les liseuses et tablettes Nook. Les deux sociétés espèrent désormais atteindre un plus grand nombre de clients.

Pour Microsoft, l’opération est gagnante sur plusieurs points. Non seulement il règle son différend avec Barnes & Noble et il touchera des droits comme il le souhaitait sur les ventes des Nook sous Android. Microsoft étend de plus ses tentacules en investissant un nouveau marché porteur. Enfin, les deux sociétés annoncent que l’une des premières nouveautés de cette co-entreprise est le lancement d’une application Nook pour Windows 8. Il ne serait ainsi pas étonnant que Microsoft mette en avant cette application lors du lancement de son futur OS.

L'action de Barnes & Noble s'envole

Barnes & Noble bourse 30 avril 2012
La nouvelle a plutôt été bien accueillie...


Grâce à cette opération, Microsoft s’attaque notamment à Apple, Google et Amazon, trois acteurs qui misent particulièrement sur les ventes de livres et de journaux numériques. Notez enfin que Microsoft n’est pas le seul gagnant, bien loin de là. La valorisation d’1,4 milliard de $ de cette filiale est ainsi largement supérieure à Barnes & Noble lui-même. Son action a ainsi bondi de plus de 60 % aujourd’hui…

Publiée le 30/04/2012 à 16:52
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité