S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Rumeur : Microsoft aurait tenté de vendre Bing à Facebook

Sacré Microsoft

La rumeur court depuis un certain temps, et le New York Times vient de la renforcer : Microsoft aurait tenté de vendre son moteur de recherche Bing à Facebook il y a plusieurs années, ceci avant que la firme de Redmond ne signe un accord historique avec Yahoo!. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, aurait tout simplement refusé l’offre, tandis que Steve Ballmer aurait de toute façon été contre l'idée de la cession, en opposition avec d'autres cadres de Microsoft.

Bing Facebook PCINpact

Un avantage pour Microsoft comme pour Facebook

Vendre Bing à Facebook a-t-il un sens ? Deux explications sont données. D’un côté, Bing coûte terriblement cher à Microsoft et aligne les pertes depuis plusieurs années. Pour la firme de Redmond, céder Bing, dont les parts de marché étaient à l’époque bien inférieures à aujourd’hui, était donc compréhensible financièrement.

L’autre explication citée concerne cette fois Facebook. Même si Google+ n’a vu le jour qu’en 2011, les prétentions de Google dans le secteur du réseau social étaient connues depuis plusieurs années. Disposer de Bing aurait donc permis à Facebook de disposer d’armes équivalentes à Google.

Il n’en fut donc rien, ce qui n’a pas empêché Microsoft de tisser des liens étroits avec Facebook. Bing est ainsi utilisé sur le réseau social aux 900 millions de membres actifs, que ce soit pour la recherche ou la traduction, Skype (filiale de Microsoft) fait partie intégrante de Facebook, et ce dernier a pu racheter quelques précieux brevets à Microsoft, deux semaines à peine après les avoir racheté à AOL.

Microsoft : arbitre ou spectateur du duel Yahoo! vs Facebook ?

Aujourd’hui, du fait de son alliance avec Yahoo!, Microsoft Bing capte près d’un tiers du marché aux USA et est la seule réelle opposition à Google, que ce soit outre-Atlantique ou en Europe. Cela n’empêche pas Bing d’être déficitaire, les budgets publicitaires alloués aux moteurs de recherche étant captés en majorité par Google.

Vendre Bing est-il encore à l’ordre du jour ? Selon le New York Times, Steve Ballmer, le PDG de Microsoft aurait donc posé son véto à l’époque où l’un des cadres de MS aurait tenté d’approcher Facebook vis-à-vis d’une vente. Une histoire qui n’a jamais été confirmée et qui serait particulièrement étonnante. Si elle était néanmoins avérée, nous pourrions alors penser que Ballmer accorde à Bing une grande importance, ceci peu importe que le service soit déficitaire ou non. Une vente semble donc exclue pour le moment.

Reste que Yahoo! et Facebook se livrent une guerre des brevets depuis le mois dernier. Or ces deux sociétés sont des partenaires précieux pour Microsoft. La vente des brevets à Facebook pourrait néanmoins indiquer que la préférence de la firme de Redmond est aujourd’hui évidente.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 28/04/2012 à 08:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;