Western Digital augmente ses livraisons et voit son bénéfice tripler

Elle est belle la crise des disques durs 23
La crise des disques durs n’appartient pas encore au passé, mais ce n’est plus qu’une question de mois. Le fabricant Western Digital vient en effet de livrer les résultats de son premier trimestre 2012 et en a profité pour publier son niveau de livraisons de disques durs. Et avec 44,2 millions d'unités écoulés, l’Américain n’a certes pas retrouvé ses niveaux d’antan, mais la progression par rapport au dernier trimestre 2011 est nette.

Western Digital disque dur 2,5 pouces

Un bénéfice multiplié par trois

Si son principal rival Seagate a profité à plein de l’inflation pour dégager des résultats financiers records, Western Digital n’est pas à plaindre, avec un chiffre d’affaires de 3 milliards de $ (+34 %) et un bénéfice net de 483 millions de $ (+230 % !). Si les entreprises dépendantes des disques durs ont particulièrement souffert ces derniers mois, que ce soit de la pénurie ou des tarifs pratiqués, sachez que les constructeurs de disques durs, eux, n’ont guère souffert.

L’une des données montrant l’évolution très nette du marché est l’évolution de la marge brute des fabricants de disques durs. Western Digital affichait ainsi en 2008, 2009, 2010 et les neuf premiers mois de l’année 2011 une marge brute entre 16 et 23 %, avec un léger saut autour de 26 % mi 2009. Lors du dernier trimestre 2011, Western Digital avait déjà surpris avec une marge record de 32,5 %. Un pourcentage confirmé ce trimestre, puisqu’il est de 32,2 %, ceci malgré l’explosion de son chiffre d’affaires en trois mois (+52 %).

+55 % de disques durs livrés en trois mois

Du côté des disques durs, Western Digital annonce en avoir livré 44,227 millions d’unités. C’est 15,7 millions de plus que lors du trimestre précédent, soit une progression de 55 %. Il ne s’agit pas d’un record pour l’entreprise d’outre-Atlantique, qui a déjà atteint plus de 57 millions d’unités en un trimestre, mais le retour vers une production normale est définitivement en route. L’impact de la filiale disque dur d’Hitachi n’a par contre pas été précisé.

Notez que les 44,227 millions de disques durs livrés se divisent comme suit (croissance par rapport au trimestre précédent) :
  • Pour ordinateurs portables : 18 millions (+8,2 millions)
  • Pour ordinateurs de salon : 16 millions (+4,6 millions)
  • Pour produits électroniques : 3,6 millions (+1,3 million)
  • Pour entreprises : 3,6 millions (+1,9 million)
  • DD « branded » : 2,9 millions (-0,3 million)
Géographiquement, l’Asie représente 61 % de son chiffre d’affaires (un record), loin devant l’Amérique (21 %) et l’Europe (18 %). Western Digital note d’ailleurs que le top 10 de ses clients représente 53 % de son chiffre d’affaires, preuve de l’importance des partenaires professionnels.

Près de 40 000 employés supplémentaires en un trimestre

Enfin, à l’instar d’Amazon, Western Digital a recruté comme jamais lors de ce début d’année. L’entreprise affirme en effet compter désormais 106 604 employés, soit… 39 483 de plus que lors du trimestre précédent. Une croissance exceptionnelle certainement liée à l’intégration de la division stockage d’Hitachi ainsi qu’à l’augmentation de la production de Western Digital. Il serait néanmoins surprenant que ce nombre d’employés se stabilise.
Publiée le 27/04/2012 à 17:38
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité