S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Enjeux du stockage distant : Microsoft vante ses API pour SkyDrive

Un nouveau champ de bataille

Le même jour, Microsoft a publié une préversion de client de synchronisation SkyDrive pour Windows et Mac OS X, et Google a lancé la version finale de son client Drive. Le stockage distant devient un nouveau terrain de bataille dont la concurrence apportera nécessairement une baisse des tarifs. Mais un autre enjeu se dessine : la compatibilité des applications tierces. Ici, les API entrent en jeu.

skydrive skydrive 

Les applications, en particulier mobiles, pourraient dans un futur proche embarquer un chapelet de nouvelles icônes correspondant aux différents services de stockage distant. De la même manière que de nombreux sites ont des fonctions de partage Facebook, Twitter ou encore Google+, les éditeurs vont désormais se battre pour faire reconnaître leurs services par les tiers. Google a d’ailleurs expliqué récemment à quel point cette intégration était importante.

Car une cassure se met doucement en place. Les applications gèrent leurs propres données et les utilisateurs s’appuient moins sur une gestion centralisée des fichiers, un mouvement initié par les plateformes mobiles. Il est donc crucial que chaque service soit représenté pour que l’utilisateur fasse son choix.

Android, iOS, Windows et Mac OS X

Voilà pourquoi Microsoft communique à nouveau sur les API SkyDrive. L’éditeur propose en tout trois kits de développement (SDK). Le premier se destine à Android et est compatible avec les versions 2.3 à 4.0 du système. L’éditeur cite en exemple l’application Browser for SkyDrive qui permet justement d’arpenter le contenu de son espace distant.

Un autre kit est disponible pour iOS et supporte Xcode 4.1 sous Snow Leopard et Xcode 4.2 sous Lion. En exemple, Microsoft cite DocScan. L’application permet de « scanner » un document, même s’il fait plusieurs pages, avec la caméra du téléphone. Les images enregistrées peuvent être annotées puis envoyées automatiquement vers SkyDrive.

Dans le cas de la plateforme Windows Phone, les API de SkyDrive sont déjà intégrées dans le SDK système. Plus traditionnellement, Microsoft propose enfin un SDK pour les applications classiques sous Windows et Mac OS X.

L'enjeu croissant du stockage en ligne

Dans tous les cas, l’objectif est de répandre le nom afin que les utilisateurs le considèrent comme un service incontournable. Une connectivité qui commence déjà d’ailleurs à quitter le simple cadre des applications pour se répandre dans des objets du quotidien tels que l’appareil photo numérique WB750 de Samsung : il envoie automatiquement les clichés vers SkyDrive si une connexion Wi-Fi est disponible.

Les prochains mois seront intéressants car le stockage en ligne devient actuellement très concurrentiel. Pour les éditeurs de plateformes complètes tels que Microsoft, Google ou encore Apple, les diverses solutions sont des enjeux de taille pour l’intégration avec leurs produits. Une intégration qui pourrait devenir un argument de poids face à d’autres solutions comme Dropbox.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 26/04/2012 à 17:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;