Google Drive : un SDK, et de l'ouverture pour les applications web

Dans le Chrome Web Store, mais disponibles pour tous 6
Suite au lancement de Google Drive, le géant de la recherche a mis en place un SDK permettant aux développeurs de profiter de son espace de stockage en ligne au sein de leurs applications. Il leur propose de les rendre disponibles via son Chrome Web Store, sans pour autant limiter leur fonctionnement à son navigateur.

Tout d'abord, il faut veiller à ne pas se méprendre sur le but de ce SDK. Il n'est pas de permettre aux développeurs de gérer les fichiers de votre espace en ligne ou de créer leur propre outil de synchronisation, il y a déjà une API pour ça, qui existe depuis de nombreux mois.

C'est d'ailleurs elle qui permet à des projets tels qu'Insync d'exister, mais aussi à des outils tiers tels que Cyberduck, Duplicati ou Otixo de communiquer avec votre espace en ligne.

Google Drive : L'explorateur de Windows... en ligne ?

Non, ce SDK propose plus simplement aux développeurs de leur permettre d'intégrer l'interface en ligne de Google Drive en proposant des applications web compatibles. Ainsi, vous pourrez directement y créer de nouveaux types de fichiers, mais aussi permettre aux utilisateurs d'ouvrir un fichier directement avec votre application en ligne, comme le montrent ces images :

Google Drive SDKGoogle Drive SDK

Grosso modo, Google veut que Drive puisse remplacer l'explorateur de Windows, et que les développeurs puissent exploiter son menu contextuel... avec Chrome OS en ligne de mire.

Deux autres possibilités sont aussi offertes : ouvrir des fichiers Drive dans votre application via le Google Picker, ou créer un raccourci vers un fichier stocké en dehors de cet espace. Vous retrouverez tous les détails par ici.

L'ajout d'une application à Drive se fera, comme toujours, via le protocole OAuth 2.0, Google ayant mis à jour et donnant des exemples pour de nombreux langages : Go, .Net, GWT, Java, Javascript, Objective C, PHP, Python et Ruby.

Google Drive SDK

Pour déclarer leur application, les développeurs devront créer un « Listing », qui est un simple manifeste qui leur permettra de les publier au sein du Chrome Web Store. Pour autant, et c'est une nouveauté, cela n'empêchera pas les utilisateurs de les installer depuis un autre navigateur. 

En effet, comme on peut le voir dans le cas de la petite vingtaine de solutions actuellement proposées, sous Chrome, il sera bien proposé de les rajouter, mais pour peu que vous soyez connecté avec un compte Google, ce sera aussi le cas sous IE, Firefox, Opera...

Google Chrome Web Store Drive Internet Explorer

Le géant de Mountain View semble donc cette fois bien décidé à jouer la carte de l'ouverture. Il faut dire que l'exploitation de Drive dans une multitude d'applications, que ce soit en ligne ou hors-ligne, pourrait bien faire la différence face à la concurrence. C'est d'ailleurs l'un des points qui avait fait la force de Dropbox, qui pourrait voir tout cela d'un mauvais oeil.

Reste maintenant à voir la réaction des développeurs, et si ceux-ci exploitent réellement les fonctionnalités proposées... ou pas. En attendant de le savoir, voici, pour finir, une petite vidéo de présentation du SDK :

Par David Legrand Publiée le 25/04/2012 à 09:00
Publicité