S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Rachat d'Elpida : Toshiba serait hors course, Micron en pole position

Toshiba tu

Criblée de dettes, la société japonaise Elpida, troisième vendeur de DRAM dans le monde, ne sera pas rachetée par son compatriote Toshiba. C’est tout du moins ce que reporte aujourd’hui l’agence de presse Reuters. Si cette information est avérée, l’Américain Micron resterait le plus à même de croquer son concurrent.

Elpida DDR3 2500 MHz

Qui remportera la timbale ?

Micron va-t-il acquérir Elpida et devenir un concurrent sérieux pour Hynix ? Alors que plusieurs rumeurs ces dernières semaines annoncent que Micron aurait proposé entre 1,5 milliard et 1,9 milliard de $ pour mettre la main sur les usines et les propriétés intellectuelles d’Elpida, d’autres ont montré que la fibre patriotique pourrait fonctionner, le gouvernement poussant Toshiba à croquer son compatriote aux finances difficiles.

À en croire Reuters, ce scénario n’est donc plus d’actualité. Les potentiels acheteurs sont par conséquent peu nombreux. Samsung, du fait de sa position de n°1 du secteur de la DRAM, ne devrait même pas tenter l’opération. Reste alors l’autre sud-coréen du secteur, Hynix, deuxième du marché, et l’Américain Micron (Crucial). Les autres acteurs du marché, et notamment les Taiwanais Nanya, Powerchip et Winbond, ne devraient pas pouvoir lutter financièrement contre Hynix et Micron. Ils sont donc eux aussi exclus de la course.

Un marché à deux, ou à trois

Au final, à moins qu’Elpida soit sauvée par un investisseur surprise, ou divisée en plusieurs parties entre différents concurrents, deux scénarios prédominent désormais : soit Hynix remporte le lot et rattrapera Samsung, offrant à la Corée du Sud près de 70 voire 80 % du marché, soit Micron met la main sur Elpida, et le secteur comptera alors trois acteurs importants et diverses entreprises mineures.

Rappelons tout de même qu’une troisième voie est possible. Début avril, ce même Reuters annonçait que deux sociétés de capital-investissement nommées TPG Capital (US) et Hony Capital (Chinois) comptaient dévoiler d'ici fin avril une offre conjointe sur Elpida Memory. Tout pourrait donc se jouer ces prochains jours.

Encore des licenciements en vue au Japon

Elpida Memory Inc. compte 3190 employés, principalement au Japon. Des suppressions massives d’emplois sont à prévoir, conjointement avec celles de Sony, Panasonic, ou même La Poste nationale.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 24/04/2012 à 16:41

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;