Skype pour Windows Phone peut fonctionner avec 256 Mo de RAM

L'une des multiples mises à jour à prévoir 30
La sortie de Skype sur Windows Phone 7.5 n’est pas passée inaperçue. En dehors du fait que l’application était bien sûr attendue, elle s’est fait remarquer par de nombreux manques. En outre, l’application fonctionne avec les téléphones pourvus de 512 Mo, laissant dans le froid des modèles plus récents et orientés entrée de gamme tels que le Lumia 610. Retour sur ces deux problèmes.

skype windows phoneskype windows phone

Le manque de fonctionnalités

Dans nos tests de l’application pour Windows Phone 7.5, nous avons été surpris par le manque de fonctionnalités. Le client Skype en lui-même propose bien tout ce que l’on peut attendre à la base comme la gestion des contacts, l’envoi de messages et les appels audio/vidéo. Le vide se situe au niveau de l’exploitation des possibilités de la plateforme.

L’un des plus gros manques de Skype est l’absence de notifications « live » pour la tuile de l’application, lorsque l’utilisateur l’accroche à l’écran d’accueil du système. De nombreuses applications, à commencer par la messagerie et les emails, utilisent ces tuiles pour signaler de nouveaux évènements. Skype, arrivé sur le tard, ne le gère pas. Une absence regrettable car on ne peut pas savoir si des évènements (comme des messages non-lus) sont en attente avant d’avoir ouvert l’application.

Mais le plus gros problème est clairement l’impossibilité de recevoir des appels si l’application n’est pas active. La moindre bascule vers une autre application « gèle » Skype, et les communications se coupent. Une limitation que ne connaît ni la version Android, ni celle pour iOS.

Il y a de fortes chances que les développeurs travaillent sur le problème. Le seul élément concret à ce sujet date de la sortie de la bêta. Il y a deux mois, le site The Verge s’était lui aussi étonné de ces manques et avait été contacté par l’équipe de Skype. Cette dernière avait expliqué qu’il ne s’agissait pas de limitations en provenance de la plateforme, mais d’une « combinaison des manières de fonctionner de Windows Phone et de Skype ».

Selon Skype, la réception d’un appel peut être envoyée au système de notifications mais le processus est trop long, car il faut ensuite ouvrir l’application pour finalement décrocher. Sous Android et iOS, le fait de garder un agent en mémoire permet d’accélérer toute la chaine. Pourtant, Mango avait justement apporté cette possibilité, mais l’architecture de Skype ne permettrait pour l’instant pas de s’en servir.

Skype incompatible avec la génération Tango ?

Dans l’annonce officielle de Skype, il est clairement indiqué que l’application ne peut fonctionner que sur un téléphone possédant au moins 512 Mo de mémoire vive. C’est le cas de la grande majorité des Windows Phones. Toutefois, des modèles récents, comme le Lumia 610 de Nokia, sont taillés pour l’entrée de gamme et ne possèdent que 256 Mo. Ils sont équipés de Windows Phone « Tango ».

The Verge possède là aussi quelques informations. Un porte-parole de Skype leur a en effet précisé que l’application était bien en test actuellement sur un Lumia 610 et que l’application fonctionnait bien. Il pourrait donc bien y avoir prochainement une mise à jour débloquant Skype pour les téléphones ne possédant que 256 Mo.
Publiée le 24/04/2012 à 15:22
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité