S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft revend à Facebook 650 brevets rachetés à AOL début avril

Des brevets, des cartes Pokémon, quelle différence ?

Les manœuvres dans la guerre des brevets US sur Internet continuent de plus belle. En opposition directe avec Yahoo!, le géant Facebook affute ses armes. Après avoir acheté 750 brevets à IBM le mois dernier pour une somme non dévoilée, voilà que Facebook réalise une acquisition similaire, cette fois auprès de Microsoft.

brevet logo

AOL > Microsoft > Facebook

La nouvelle a de quoi faire sourire. En effet, Microsoft, qui détient des parts chez Facebook, a vendu à ce dernier 650 brevets pour 550 millions de $ en cash, en sus d’une licence pour ses futures acquisitions de brevets auprès d’AOL.

En effet, Microsoft n’a pas vendu à Facebook des brevets qu’il a lui-même déposés, mais des brevets qu’il a rachetés à AOL il y a… deux semaines. La firme de Redmond a en effet signé début avril un accord avec AOL d’une valeur supérieure à un milliard de dollars portant sur 800 brevets.

Facebook renforcé, Microsoft remboursé

La revente des brevets de Microsoft à Facebook fraichement rachetés à AOL est donc un bel échange, certainement prévu de longue date. Cela permet au réseau social n°1 au monde de renforcer son catalogue de brevets aux différentes attaques qu’il subit et pourrait potentiellement subir. C’est aussi une belle façon pour Microsoft de réduire de moitié sa facture.

Microsoft ne détient plus que 275 des brevets acquis à AOL début avril, sans compter une licence des 650 brevets cédés à Facebook, et une licence pour 300 brevets d’AOL dont ce dernier est toujours propriétaire.

Yahoo!, déclencheur d'une guerre des brevets du Net ?

Rappelons que le mois dernier, Yahoo! a accusé Facebook de violer une dizaine de brevets servant le cœur même des activités du réseau social : « La totalité du modèle de réseau social de Facebook, qui permet aux utilisateurs de créer des profils et de se connecter avec des personnes ou des entreprises, entre autres, est basé sur une technologie de réseau brevetée par Yahoo! ».

Une attaque directe peu appréciée par Facebook, dont la réplique n’a pas tardé. Début avril, la société de Mark Zuckerberg a ainsi accusé Yahoo! à son tour de violer une dizaine de brevets, là encore visant le cœur d’activité du fameux portail américain : de sa page d’accueil en passant par Flickr, Yahoo! Sports, Yahoo! News, Yahoo! Games, Yahoo! Shopping et Yahoo! Autos.

Très intense dans le secteur des smartphones et des tablettes, la guerre des brevets commence donc à envahir le web. Pour le moment, des géants comme Google, Apple et Microsoft sont assez épargnés.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 24/04/2012 à 09:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;