S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Zero Forfait souhaite envahir les boutiques pour contrer Free Mobile

Zero forfait, mais des boutiques

Mis à mal par les offres de Free Mobile, à l’instar de la plupart des MVNO, Zero Forfait, spécialisé dans le sans engagement, sans forfait et sans abonnement, semble avoir trouvé la solution pour survivre : la disponibilité en magasin. Disponible par internet ou téléphone, cet opérateur virtuel est déjà disponible dans quelques boutiques marseillaises, et la société compte même envahir les enseignes de The Phone House et d’Internity d’ici septembre prochain.

Zero forfait libre 1 heure
L'un des derniers forfaits proposés par l'opérateur.

Attirer les boutiques via les services

Interrogé par notre confrère Les Échos, Patrick Gentemann, le fondateur de Zero Forfait a expliqué sa stratégie pour convaincre les enseignes spécialisées en mobile comme The Phone House ou Internity, qui comptent à eux deux plus de 500 magasins en France. « Je leur propose un service compétitif qui va les aider à dégager de la marge » résume-t-il

Dans les détails, Zero Forfait misera sur un pack comprenant par exemple un téléphone et un forfait, mais aussi un casque, une assurance, etc. « On n'achète plus un téléphone mais une commodité. » Or on se rappellera qu’au début de l’année, suite à l’arrivée de Free Mobile, Phone House avait affirmé ceci : « 70 % des ventes de Noël effectuées chez Phone House ont inclus un service : 28 % une assurance, 30 % un accessoire, et 12 % une clé 3G. ».

Compenser l'absence de Free, B&You, Sosh et Red

Pour les boutiques spécialisées et généralistes, les marges sur les téléphones sont généralement très minces, pour ne pas dire inexistantes. Les services sont donc vitaux pour elles, et les chiffres annoncés ci-dessus le confirment. La stratégie de Zero Forfait de miser sur les assurances a donc certaines chances de séduire Phone House et Internity, d’autant que Free Mobile n’est toujours pas disponible chez eux, tout comme les offres « internet » de SFR, Orange et Bouygues que sont Red, Sosh et B&You.

Enfin, Les Échos rajoutent que Zero Forfait souhaite développer la location de mobile. Testé auprès de 5000 clients, le système a de l’avenir selon la société, d’autant que son poids (100 000 clients) ne lui permet pas d’acheter d’énormes quantités de téléphones afin de satisfaire sa clientèle. Il lui est par contre possible de négocier directement avec les constructeurs certains appareils à un bon prix.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 23/04/2012 à 17:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;