Google Adwords for video : la monétisation de YouTube se poursuit

Pas de pub sur la vidéo de présentation du service. 19
Avec « Google AdWords for video », la firme de Moutain View entend adapter le modèle publicitaire de son moteur de recherche basé sur le « coût par clic » à sa plate-forme de vidéos YouTube. De nombreux outils marketing sont proposés aux annonceurs, basés notamment sur l’utilisation des données personnelles des internautes.

google adwords for video youtube 

Google a annoncé ce week-end que sa plate-forme AdWords for video était désormais « disponible pour tous » sur YouTube. Le principe est simple pour l’annonceur : il ne paie que lorsque son spot publicitaire a été visionné de plein gré et en entier par l’internaute. En contrepartie, cela signifie pour les utilisateurs de YouTube une présence accrue de liens « partenaires » ou « sponsorisés », déterminés en fonction de leurs requêtes de recherche et des données personnelles que Google détient sur eux. Le modèle économique de ce système est relativement similaire à celui instauré par le moteur de recherche il y a plusieurs années. Basé sur le modèle du « coût par clic », il se distingue du modèle du « coût par vues » et se veut plus efficace car dépendant de la volonté des internautes.

Avec ce système, Google met à donc disposition des annonceurs différents outils permettant d’adapter leurs spots publicitaires à un public déterminé. Google propose ainsi aux annonceurs de promouvoir leurs vidéos « par mots-clés afin qu’elles apparaissent dans les résultats de recherche », ou bien de les faire visionner « d’après les contenus qui intéressent le plus [leurs] clients, comme le sport ou la musique ».
 

Surtout, la vidéo de démonstration de Google AdWords for video précise qu’il est possible de déterminer de nombreux paramètres : l’âge et le genre du public cible, le budget maximal de l’annonceur, la zone géographique et les langues auxquelles il souhaite s’adresser, le choix des vidéos ou chaînes sur lesquelles apparaître,... De la sorte, Google monétise les vidéos et les 800 millions de visiteurs mensuels de YouTube à des clients très variés, allant des multinationales aux budgets publicitaires très importants à des entrepreneurs locaux bien plus modestes.

Pour vanter l’efficacité de son système, Google affirme pouvoir mesurer précisément l’impact de la publicité sur l’internaute, pendant et après le visionnage du spot : « Vous pouvez connaître le nombre de téléspectateurs qui ont regardé votre vidéo dans son intégralité, qui ont visité votre site web, qui sont restés sur votre chaîne pour regarder une autre vidéo, ou qui ont souscrit à votre chaîne après avoir visionné votre spot ». L’enjeu de cette mesure est relativement important pour Google, puisque ce sont d’après ces chiffres que va être déterminé le prix payé par les annonceurs.

Pour attirer les clients, Google a mis la main à la poche : la firme de Moutain View offre 75 dollars de « crédits publicitaires » aux nouveaux inscrits. En plus de ce budget de 50 millions de dollars (environ 38 millions d’euros), Google joint les arguments : « avec 75 $, votre campagne publicitaire atteindra plus de 1 500 de vos clients les plus précieux sur YouTube pendant un mois ».
Par Xavier Berne Publiée le 23/04/2012 à 14:25
Publicité