EAP-SIM : "Free bénéficie du travail qui a été fait en amont par SFR"

Guerre de l'innovation 144
« Trois mois après le lancement de son offre mobile, Free continue d’innover ». L’annonce de l’opérateur sur l’activation du protocole EAP-SIM (3G vers Wifi) chez les abonnés illimités n’a que moyennement plu à SFR.

sfr neufbox evolution

« Voilà des mois que nous travaillons dessus avec les équipementiers. Nous avons d’ailleurs lancé ce Wifi Auto Connect sous la forme d’un projet pilote dans trois départements » nous rappelle SFR qui nous annonce dans la foulée qu’ « il sera généralisé dès le mois de juin » du moins sur les produits Apple.

Conclusion ? : « Free bénéficie du travail qui a été fait en amont par SFR auprès de tous les équipementiers afin que les OS de ces derniers soient compatibles avec la technologie tout en offrant une qualité de service » prévient l’opérateur qui ne manque pas de souligner que « lorsque nous offrons un service au client, nous l’offrons à tous nos clients, sur tous les OS. La qualité de l’expérience doit être de bout en bout, à tous les stades ». SFR se demande d'ailleurs comment se fera le roaming et le switch 3G – WiFi quand on utilise deux réseaux mobiles (celui de Free, celui d'Orange).

Mais pourquoi attendre juin ? « Ce n’est pas de la prudence, mais du service client ». Le principal est en tout cas dit et affirmé : « Free bénéficie d’avancées sur lesquelles nous avons travaillées. Que cela bénéficie à d’autres, c’est normal, mais il ne faut pas se tromper dans l’attribution de la paternité » insiste l’opérateur qui refuse de laisser Free seul s'attribuer seul cette innovation commerciale.

RFC 4186 et un brevet

Le protocole EAP-SIM fait l’objet du RFC 4186 qui date de janvier 2006 et a pour pères un représentant de Nokia et un de Cisco.

Voilà un an environ que SFR collabore avec Apple. L’opérateur a qui plus est déposé un brevet sur un « procédé d'authentification sécurisée d'un terminal itinérant de type ordinateur portable sur un réseau de télécommunications sans fil ». Le brevet est décrit comme suit : « L'invention a pour objet un procédé d'authentification transparente et sécurisée sur un réseau sans fil. Ce procédé d'authentification est fondé sur la carte USIM, sans saisie préalable par l'utilisateur d'un identifiant/mot de passe, dans les environnements ordinateurs équipés de modem compatibles avec la norme 3GPP. L'invention a mis en œuvre un moyen pour dialoguer avec la carte USIM et l'application EAP-SIM tout en restant conforme aux standards UICC de la norme 3GPP. Avec l'invention, il n'est plus nécessaire d'utiliser un lecteur PC/SC propriétaire pour authentifier une carte USIM sur le réseau sans fil ».

Par ailleurs, un document de norme et de recommandations rédigé par SFR est en cours d’examen à la GSMA. Sa publication est prévue en mai.
Publiée le 19/04/2012 à 12:52
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef Droit, LCEN, copie privée, terrorisme, données personnelles, surveillance, vie privée, et toutes ces choses...

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €