S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nikon D3200 : un reflex de 24,2 mégapixels, vidéo Full HD 1080p à 699 €

The pixel war

Nikon vient de dévoiler un nouveau reflex d'entrée de gamme et pourtant doté d'un capteur CMOS de 24,2 mégapixels : le D3200. Si le nom laissait suggérer qu'il remplacerait le D3100, il n'en est en fait rien puisqu'il se place entre le D3100 et D5100 de la marque.

Nikon D3200

Un boîtier qui ne change guère contrairement à son capteur

L'aspect général de son boîtier ne change pas beaucoup par rapport au D3100, cependant Nikon a retouché quelques points çà et là. On note l'apparition d'un bouton d'enregistrement direct pour la vidéo à côté de la molette de réglage principal. L'écran est maintenant fixe, mais sa définition atteint le cap du VGA avec ses 921 000 pixels (contre 230 000 pixels précédemment). Pour ce boitier de 455 grammes, c'est à peu près tout ce qui change.

Ce n'est évidemment pas le cas de son capteur APS-C. En effet, celui-ci passe donc à 24,2 mégapixels, ce qui surclasse les D3100 (14,2 mégapixels), D5100 (16,2 mégapixels) ou encore le D7000 (16,2 mégapixels). Il faudra d'ailleurs voir si Nikon ne va pas devoir mettre à jour toute sa gamme de Nikon « amateurs » à court terme, car il va être bien difficile d'expliquer pourquoi l'entrée de gamme dispose d'un capteur plus important que les autres...

Nikon D3200 Nikon D3200

Bien évidemment, il permet aussi d'enregistrer des vidéos en Full HD 1080p, et il est secondé par le nouveau processeur d'image de la marque, à savoir l'Expeed 3. Ce dernier permet en outre d'augmenter quelque peu le mode rafale qui passe de 3 FPS à 4 FPS.

Au niveau de la sensibilité, on reste par contre toujours compris entre 100 ISO et 6400 ISO.

Un module Wi-Fi optionnel

Nikon ajoute un accessoire de la taille d'un sucre qui se connecte au port USB 2.0 de ce D3200 : le WU-1a. Celui-ci permet de partager ses photos via le Wi-Fi et secondera donc le lecteur de cartes SDXC lorsque vous jouerez à domicile.

Nikon WU-1a

Nikon annonce un tarif de 70 € pour ce module externe et, pour le moment, seul le D3200 est capable d'en tirer parti.

Tarification et mouvement sur le restant de la gamme

Pour ce D3200, Nikon le proposera dès le mois de juin à partir de 699 € avec un objectif 18-55 mm stabilisé. Le D3100, dans la même configuration passe dorénavant à 499 €, contre 649 € pour le D5100, des tarifs qui sont déjà appliqués dans la réalité.

Reste qu'il faudra voir ce que donne cette montée en pixels avec les objectifs d'entrée de gamme qui sont souvent proposés avec ce type de reflex. En outre, il faudra voir si le constructeur japonais n'enchainera pas les nouveautés au sein de sa série de boîtiers amateurs. En effet, il sera certainement incompréhensible et difficilement explicable que l'entrée de gamme dispose de plus de pixels que les autres modèles... malgré son tarif plus élevé.

Voici enfin une présentation officielle de l'appareil par un chef produit de la marque :

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 19/04/2012 à 10:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;