La mise à jour vers Windows Phone 8 : un incroyable sac de contradictions

Sûrement un coup de l'inversion des pôles magnétiques 62
Dans notre actualité précédente sur les Lumia de Nokia, nous avons abordé un gros problème potentiel. Nous soulevions en effet la possibilité que Windows Phone 8 ne soit pas proposé en mise à jour pour les smartphones actuels. En fait, la situation est relativement complexe : il existe autant de signes allant dans ce sens que d’indices contraires.

lumia 900

Réponse incomplète

Le premier écho réellement négatif sur la mise à jour Windows Phone 8 est venu de Mary-Jo Foley de ZDnet. Elle avait notamment repris les propos du vice-président de la division Windows Phone, Terry Myerson. Au cours d’une conférence fin février, ce dernier avait indiqué que Microsoft ne dévoilait pas ses plans sur Windows Phone 8, mais qu’il pouvait affirmer que les applications actuelles fonctionneraient sur la version suivante.

La journaliste indiquait dans la foulée que selon ses propres sources, Windows Phone 8 n’allait pas être proposé aux modèles déjà disponibles, aussi bien la première génération de fin 2010 que la seconde avec Mango. Elle s’inquiétait en outre que Myerson n’ait pas balayé d’un revers de la main les rumeurs qui commençaient à poindre et à créer des doutes.

Méli-mélo d’informations contradictoires

À partir de là, l’interrogation reste en suspens pendant un temps. Puis tout se bouscule en quelques jours. D’abord, un évangéliste Microsoft, Nuno Silva, se fait interviewer par le forum Zwame, spécialisé en mobilité. Interrogé sur l’évolutivité de la plateforme, il répond : « Ce que je suis autorisé à vous dire est que les appareils actuels seront mis à jour vers la prochaine version majeure de Windows Phone ». Par « appareils actuels », il confirmera que cela concerne également la première génération, tel que l’Omnia 7 de Samsung.


Le site The Verge, reprenant l’information, contacte alors Microsoft. Le son de cloche est alors différent : « Nous n’avons rien à partager au sujet des versions futures ». Le seul élément que l’éditeur est disposé à confirmer est que « toutes les applications dans notre Marketplace aujourd’hui fonctionneront sur la prochaine version de Windows Phone ».

Puis le site publie quelques heures plus tard une autre actualité. D’après ses sources, il indique qu’aucune mise à jour n’est en fait prévue pour les Windows Phones. Et non seulement pour la première génération, mais également pour la seconde, y compris les Lumia de Nokia, pourtant les stars du système mobile de Microsoft.

Une information négative qui se répèterait en dépit de messages de Nokia Inde, repérés par le site MonWindowsPhone. La société, interrogée sur Twitter par un client inquiet de son achat de Lumia 800, rassurait en précisant que les mises à jour continueraient. Une affirmation répétée alors que l’utilisateur insistait pour savoir si c’était bien également le cas pour Windows Phone 8.

lumia apollo windows phone

Notez que ni Nokia France, ni le support de Windows Phone n'ont souhaité répondre ensuite à ce type de question.

L'absence de communication officielle jette le doute

La communication est dans tous les cas pour le moins erratique. Des sources indiquent que tous les téléphones seront mis à jour, d’autres qu’aucun ne le sera. D’autres encore indiquent que la mise à jour sera faite, mais que les fonctionnalités s’activeront en fonction de la puissance du modèle. On se rappellera cependant que Microsoft avait bien indiqué à l’époque que les modèles vendus seraient compatibles au minimum avec la version suivante de Windows Phone. Problème : on ne sait pas si la firme parlait de Mango ou de Windows Phone 8.

Mais le véritable problème de ce ping pong médiatique est que le vide ainsi généré peut influer négativement sur les ventes. Microsoft n’ignore certainement pas la situation et pourrait assez facilement dissiper le problème. Cela peut signifier plusieurs choses, notamment que les tests ne sont pas terminés et qu’aucune réponse ne peut être donnée avec précision. En outre, si vraiment la mise à jour doit se faire en fonction de la puissance des smartphones, une communication particulière doit être mise en œuvre. Enfin, il pourrait s'agir d'un blocage en provenance des opérateurs : les téléphones mis à jour réduisent l'envie d'en racheter un plus récent.

Une chose est certaine : si Microsoft devait annoncer que Windows Phone 8 était réservé à une nouvelle génération de téléphones, la levée de boucliers serait conséquente. Même si l’on mettait de côté la première génération, les récents Lumia 800 et surtout 900 se retrouveraient pratiquement morts nés. Nous pensons qu’il s’agirait là d’une décision particulièrement étonnante (et décevante) car on ne réalise pas une table rase sur un produit âgé d’à peine 18 mois.

Nokia peut en tout cas se consoler : le co-fondateur Steve Wozniak semble très intéressé par le Lumia 900.

woz lumia 900

Bien que chaleureusement accueilli par le PDG de Nokia Stephen Elop, l'histoire ne dit pas précisément si Woz s'est effectivement acheté un Windows Phone.
Publiée le 18/04/2012 à 16:54
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité