Archos s'écroule en bourse suite à une future baisse des marges

Satanée concurrence 45
Fort d’une croissance à deux voire trois chiffres en 2010 et 2011, le Français Archos voit sa progression ralentir en 2012. Son premier trimestre affiche ainsi un chiffre d’affaires de 42,2 millions d’euros, en augmentation de 8 % par rapport à l’an passé. Son action à la bourse de Paris a chuté de plus de 16 % hier, non du fait de cette croissance de 8 % mais plutôt de la réduction de ses marges pour les trimestres à venir.

Archos

Des marges à la baisse

La chute est particulièrement importante pour une seule et unique journée : -16,39 %. Cette dégringolade ne vient pas d’un affaissement des ventes ou de l’arrivée d’un concurrent direct deux fois moins cher ou bien plus puissant au même prix. Non, cela vient tout simplement de la dernière prise de décision de la direction d’Archos.

La société basée à Igny (91) a en effet annoncé en début de semaine que face à une forte tension sur les prix en ce début d’année, « un effort de tarification » devra être appliqué « sur le niveau de marge brute », ceci afin de maintenir son actuelle part de marché.

Un leader en Europe en bas et moyen de gamme

En effet, derrière l’iPad d’Apple et les Galaxy Tab de Samsung, Archos complète le podium des plus gros vendeurs de tablettes en Europe, devant ASUS et ACER notamment. Selon l’entreprise, elle dispose même de 20 % du marché sur les tablettes vendues à moins de 400 €, ce qui en fait le leader européen de ce segment.

Quant à la faible croissance de ce premier trimestre, Archos l’explique par un mois de mars assez médiocre. « La progression de l’activité a été relativement soutenue au cours des deux premiers mois de l’exercice mais s’est ralentie en mars du fait de facteurs conjoncturels : attentes du marché sur la sortie de l’Ipad 3 (annoncée courant mars) et impacts du déstockage de produits concurrents à des niveaux de prix très faibles. »

Archos

Enfin, le tableau financier fourni par Archos montre l’importance grandissante de l’Europe et de l’Asie et la chute constante aux USA, qui était pourtant un marché clé d’Archos à une époque encore récente.
Publiée le 18/04/2012 à 06:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité