IDF 2012 : 75 designs d'Ultrabook à venir, à partir de 699 $

Pourvu que ça ne tourne pas à la Clone Wars 10

L'INtel Developper Forum (IDF) de Pekin vient d'ouvrir ses portes et Kirk Skaugen, l'actuel directeur de la division PC de la firme, a profité de la conférence d'ouverture pour revenir sur les Ultrabook. La firme de Santa Clara indique que 75 designs vont arriver dans les semaines à venir, dont certains tactiles, et que le prix de ces machines devrait baisser pour atteindre les 699 $ avec l'arrivée d'Ivy Bridge.

Lenovo Yoga

Ultrabook : le meilleur d'une tablette et d'un portable

Skaugen a d'ailleurs indiqué qu'il pensait que sa firme était capable d'apporter « la meilleure expérience utilisateur d'une tablette et d'un portable » d'après nos confrères de PC World. Le porte-parole d'Intel doit certainement faire référence aux machines tactiles, dont le Yoga de Lenovo que nous évoquions hier.

Il a aussi indiqué que 75 design d'Ultrabook sont prévus pour les semaines à venir, et que le prix d'entrée allait descendre sur certains modèles. Le tarif de base serait dorénavant de 699 $ (soit environ 650 €), ce qui semble correspondre aux différentes annonces qui ont d'ores et déjà été faites par certains partenaires de la firme de Santa Clara.

Grosse campagne de communication à venir

Mais Intel ne va pas seulement pousser ses partenaires via ses différentes gammes de produits ou de fonctionnalités. Le fondeur va aussi mettre la main au portefeuille et financer de larges campagnes de communications qu'il estime lui-même à plusieurs centaines de millions de dollars autour de sa marque Ultrabook. Certaines ont d'ailleurs déjà commencé outre-Atlantique avec un scénario de type « Western Spaghetti », que l'on vous laissera juger, un peu plus bas.

En outre, le constructeur injectera aussi quelques moyens afin de mettre en avant les produits de ses partenaires sur les points de vente, afin que les clients finaux puissent constater par eux-mêmes la proposition de valeur de ses fameux portables fins et légers.

Enfin, le constructeur rappelle que cette marque Ultrabook est sa propriété et qu'il ne le décerne qu'à des produits qui respectent son cahier des charges. S'ils sont trop épais, trop lourds ou que globalement ils n'apportent pas une plus value pour l'utilisateur, ils ne pourront prétendre à cette appellation.

Si cela n'apparait pas comme important de prime abord, cela veut en outre dire que les différents efforts marketing du fondeur ne pourront être rapportés à la machine ou au constructeur.

L'arrivée de Windows 8 sous tension

Si l'on peut voir qu'Intel va mettre de gros moyens sur la table avec ses Ultrabook, il veut certainement occuper les esprits au lancement de Windows 8. En effet, on peut voir que le fondeur va chercher à s'accaparer rapidement des espaces dans les magasins, mettant ainsi de côté les différentes initiatives qui pourraient venir du côté d'AMD, mais aussi et surtout des puces ARM.

Rappelons que Qualcomm s'est déjà positionné sur le sujet, et qu'il indiquait que des machines encore plus fines et plus autonomes que ce propose Intel étaient en cours de préparation, pour la sortie de Windows 8 On ARM.

Reste maintenant à savoir si la mayonnaise va prendre auprès du grand public avec les fameux Ultrabook « inspirés par Intel ». Réponse dans les semaines et mois à venir... En attendant, voici la fameuse campagne de communication dédiée qui vient d'être lancée aux États-Unis, ainsi que son making-of :
 

Publiée le 11/04/2012 à 16:10
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité