Sony France : la « convergence » entre services et produits de la marque

La méthode Coué à tous les niveaux 19
Hier matin, nous étions conviés par Sony à leur conférence semi-annuelle où, pour la première fois depuis des années, le constructeur communique de manière groupée. Nous avons donc eu le droit d'avoir les différentes marques du groupe rassemblées : Sony Mobile, Sony Pictures, PlayStation et... Sony tout court. Le maître mot de cette conférence était « convergence ».

Sony Convergence

Sony réunifié, sous l'impulsion de Sony Mobile

En effet, depuis la création de la division SCEE pour les produits PlayStation, ou encore la joint-venture avec Ericsson sur la partie téléphonie, il était bien souvent compliqué de trouver un ADN commun aux différentes branches chez Sony.

Cependant, le rachat des parts d'Ericsson semble avoir fait office de catalyseur pour retrouver une certaine unité. Le fabricant en profite d'ailleurs maintenant pour parler de convergence entre ses différentes gammes de produits : VAIO, PlayStation, BRAVIA ou encore XPERIA. 

On peut cependant noter que les services commencent à être « cross plateforme », c'est-à-dire que l'on regarder une vidéo ou écouter sa musique via le SEN (Sony Entertainement Network, ex Qirocity) sur l'ensemble des produits de la marque : VAIO, TV, tablette, smartphone, consoles, etc.

XPERIA devient la marque unique pour les téléphones, l'XPERIA S se vend très bien

L'un des premiers points sur lequel le constructeur a insisté, c'est que dorénavant tous ses téléphones prendront le nom d'XPERIA. Le premier « vrai » modèle de la marque est donc l'Xperia S. Sachez d'ailleurs que celui-ci bénéficie d'un très bon retour de la part des revendeurs, d'après la marque.

Sony XPERIA

Nous avons d'ailleurs pu nous entretenir avec David Mignot, directeur général de Sony Mobile, et il nous a indiqué que les premiers échos montrent que leurs ventes pour le second trimestre devraient être supérieures de l'ordre de 40 % par rapport à ce qu'il avait projeté sur ce seul modèle. En outre, les « XPERIA P et U sont aussi très attendus par les distributeurs » (NDLR : les déclinaisons de 4 pouces et de 3,7 pouces de l'XPERIA S).

Nous avons aussi demandé si l'offre de remboursement (voir ce bon plan) avait aidé à amplifier ce « boost » des ventes. La réponse n'était pas tout à fait celle attendue puisque le constructeur nous a indiqué que « si nous voyons de plus en plus d'offres de remboursement, c'est surtout parce que cela permet aux opérateurs de téléphonie de diminuer le montant de leurs subventions ».

SONY XPERIA S

Mais en outre, il nous a bien confirmé qu'il ne fallait pas s'étonner de voir une multiplication des ODR sur la téléphonie, puisque désormais tous les constructeurs s'y mettent dès le jour de lancement de leur téléphone.

Nous avons aussi évoqué avec lui le problème des écrans des XPERIA S qui peuvent jaunir dans certaines circonstances. « Aucun problème ne nous a été remonté pour le moment, il faut dire que les températures n'ont pas été excessives par chez nous ». Apparemment nous avons été les premiers à lui remonter ce problème.

Convergence, un mot utilisé par les constructeurs, pas par les utilisateurs

La suite de la conférence nous aura montré à quel point SONY s'engageait à devenir de plus en plus un réel prestataire de services, et que nous allions le retrouver au sein des différentes gammes de produits.

Philippe Citroen, le PDG de SONY France, n'a pas hésité une minute à revenir sur les différentes affaires de l'année dernière, dont la fermeture des différents services pendant de longues semaines. Il nous a d'ailleurs été indiqué que le japonais s'était offert les compétences d'un cador de la sécurité venant de chez Microsoft afin de résoudre les différents problèmes rencontrés.

SONY SEN

En outre, le PDG nous a indiqué que « 90 % des consommateurs étaient revenus quelques semaines après le retour en ligne des différents services du constructeur », ce qui a finalement limité les pertes de SONY.

De plus, il nous a annoncé que SONY commence à ouvrir ses logiciels à d'autres marques, et qu'il n'exige plus qu'on n'utilise uniquement ses propres produits ! Enfin, ces propos sont cependant à nuancer quelque peu.

En effet, les smartphones « PlayStation Certified » ne sont encore et toujours que des XPERIA, et pas encore ouverts aux concurrents. Seuls ses services tournant autour du SEN (Sony Entertainement Network, le service de VOD et de téléchargement de musique) n'imposent pas de contraintes, et on peut ainsi « les utiliser sur un téléviseur d'une autre marque, même si cela est mieux sur une BRAVIA », nous a-t-on tout de même signalé.

Cependant, le constructeur voulait indiquer par là qu'il utilise des protocoles et des codecs ouverts, comme le DLNA, le FLAC ou encore les MP3 à la place des formats propriétaires maison comme il a pu le faire le passé. Si seulement cela pouvait aussi être le cas des cartes mémoire de la PS Vita...

Le cinéma va très bien, merci !

Venait ensuite une présentation de SONY Pictures, que l'on résumera assez rapidement par un « je vais bien, tout va bien ». En effet, les blockbusters de 2011 ont eu le succès escompté, et ceux de 2012 comme Men In Black 3 (voir la bande-annonce) ou encore Spiderman (voir cette actualité), dont la série va redémarrer dans les salles obscures, devraient permettre d'engranger de nouveaux bénéfices à la fin de l'année.

SONY Pictures

À noter aussi que les films prévus pour 2013 devraient remettre Will Smith à l'honneur. On ne vous cache pas qu'aucun remerciement à l'Hadopi n'a été fait et que l'on a trouvé cela un peu scandaleux. Mais on n'a pris sur nous et nous n'avons rien dit.

PlayStation : la PS VITA est un véritable succès !

Puis est venu le tour de la présentation de division PlayStation et de la PS VITA qui est « un succès au niveau mondial » : 1,8 million de clients depuis sa sortie, mais étrangement aucune ventilation par pays n'a été donnée, et aucun chiffre pour la France, donc. Rappelons tout de même qu'une estimation des ventes la situe à hauteur de 66 000 pièces vendues chez nous.

Mais il nous a été dit que cette merveille était compatible avec les jeux PlayStation et que l'on pouvait l'utiliser comme un Pad pour la PlayStation 3. Nous avons cessé de prendre des notes après cela, la méthode Coué c'est décidemement pas notre tasse de thé.

Blind test : devine quel est mon smartphone

Après la conférence, nous avons été invités à manipuler les différents produits de la marque. Le constructeur proposait à divers endroits des tests à l'aveugle pour nous faire reconnaitre ses smartphones. En effet, on pouvait retrouver quatre téléphones cachés dans un meuble et dont seuls les écrans étaient visibles. Tous diffusaient la même vidéo, hébergée sur YouTube.

Xperia Blind test

Nous avions un Galaxy SII de Samsung, un Lumia 800 de Nokia, un XPERIA S et un XPERIA P de SONY. Installés les uns à côté des autres, la différence de colorimétrie est assez flagrante. En effet, comme nous l'évoquions dans cette actualité, les blancs sont vraiment blancs chez SONY contrairement aux autres.

Notez que cette même démonstration était faite avec l'XPERIA U, qui ne dispose pourtant pas d'un écran « White Magic » comme ses deux grands frères, mais là encore, la colorimétrie nous semble beaucoup plus favorable...

Smartwatch : James Bond en a rêvé... Android le permet et  SONY a osé

Après les smartphones, nous sommes tombés sur la Smartwatch du constructeur. Une montre fonctionnant sous Android, disposant d'un écran OLED tactile de 1,3 pouce et qui se connecte en Bluetooth à votre smartphone... s'il est aussi sur l'OS de Google. 

Sony Smartwatch

Alors que l'on nous faisait la démonstration de ses capacités à nous lire nos rendez-vous, consulter Facebook, ou encore faire usage de télécommande pour jouer de la musique sur un XPERIA S... nous avons osé demander si cette fameuse montre donnait l'heure.

Rassurez-vous c'est effectivement le cas, même si notre présentatrice du jour à quelque peu galéré pour l'afficher. En effet, pour voir apparaitre l'heure, il faut mimer « un pincement » entre le pouce et l'index, ce qui n'est pas forcément très simple sur un carré de 2 cm environ. Notez que du côté de l'autonomie, on nous a indiqué qu'en usage classique, on devrait disposer d'au moins trois jours.

Au final, rien de nouveau sous le soleil ?

En fait, en repartant de cette conférence, on a eu un goût amer. En effet, aucune annonce saisissante, rien de bien croustillant n'a pu filtrer. Certes le constructeur nous annonce qu'il s'ouvre un peu sur les autres, que ses marques sont unifiées et que globalement tout va bien, mais la méthode Coué et le « je vais bien tout va bien », nous a semblé étrange. 

De plus, lorsque l'on sait qu'une nouvelle direction vient de prendre ses fonctions à la tête du groupe, et que des décisions vont tomber dans les semaines à venir... on oublie rapidement la convergence et la bonne santé affichée.
Publiée le 06/04/2012 à 10:31
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité