S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Guerre des brevets : Facebook accuse à son tour Yahoo!

Et un nouveau feuilleton, un...

Loin du niveau de la guerre des brevets dans le secteur mobile, celle sur Internet commence malgré tout à prendre un certain poids. Yahoo! a ouvert les hostilités le mois dernier en attaquant Facebook. Ce dernier vient cependant de répliquer, et les conséquences pour Yahoo! pourraient être importantes.

Brevet Facebook Yahoo

Le coeur des activités de Yahoo! visé

Accusé par Yahoo! de violer une dizaine de brevets, dont celui lié à la création d’un réseau communautaire fondé sur les préférences personnelles associées aux flux de données, Facebook n’a donc pas tardé à lui renvoyer la balle. Selon le réseau social n°1 au monde, les brevets transgressés par Yahoo! toucheraient 80 % de ses revenus générés l’an passé, soit environ 4 milliards de dollars… Cela revient plus précisément à son chiffre d’affaires publicitaires.

D’après Facebook, la plupart des pages et services de Yahoo! sont concernés par la violation de ses brevets : de la page d’accueil à Flickr en passant par My Yahoo!, Yahoo! Finance, Yahoo! Sports, Yahoo! News, Yahoo! Games, Yahoo! Movies, Yahoo! Shopping, Yahoo!Travel, et Yahoo! Autos.

En tout, Facebook accuse Yahoo! d’enfreindre lui aussi 10 brevets. On retrouve par exemple le brevet 7,827,208, dont voici la description : Systèmes et méthodes pour générer du contenu dynamique personnalisé basé sur les relations pour les membres d'un réseau social. On retrouve aussi le brevet 7,945,653, à savoir une méthode pour marquer des médias numériques, ou encore le brevet 6,288,717 qui consiste à personnaliser la page d’accueil d’un membre en fonction de ses intérêts.

Yahoo! et Facebook contestent violer les brevets de l'autre

Facebook, qui nie violer les brevets pointés du doigt par Yahoo!, n’y va donc pas par quatre chemins et lance ce qui s’apparente à une guerre d’usure, avec attaques et contre-attaques constantes. « Nous avions annoncé dès le début que nous nous défendrions vigoureusement contre la plainte de Yahoo! » a rappelé Ted Ullyot, le directeur juridique de Facebook.

Selon Ted Ullyot, son groupe se contente de répondre à Yahoo! et a d’ailleurs demandé au tribunal de trouver les brevets violés par Yahoo! et a exigé des dommages-intérêts et le paiement de ses frais juridiques. Ce à quoi Yahoo! a répondu que les attaques de Facebook étaient « sans fondement et qu’il ne s’agit rien de plus que d'une tentative cynique de faire oublier la faiblesse de sa défense ».

Reste désormais à savoir si à l’instar du secteur de la téléphonie mobile, cette guerre des brevets sur le Web s’étendra à la plupart des acteurs principaux. Google détient notamment de très nombreux brevets…
Source : New York Times
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 04/04/2012 à 14:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;