Google développe son Wallet en rachetant TxVia

Google ouvre son portefeuille 1
La société TxVia vient d’annoncer son rachat par Google. Cette acquisition va permettre à la firme de Moutain View de développer son système de paiement par téléphone mobile, le Google Wallet (« portefeuille » en anglais). Le « trésor de guerre » de TxVia est relativement important sur le plan technologique, d’autant plus que ses innovations étaient régulièrement utilisées par plus de 100 millions de personnes. Google tente de cette manière de combler son retard face à PayPal.

wallet google offers

Dans un billet en date du 3 avril 2012, le blog de Google Commerce se félicite des avantages que lui procure le rachat de TxVia, qui détient selon lui « des technologies pionnières offrant une rapidité, une souplesse et une extrême fiabilité des moyens de paiement ». Google entend ainsi profiter des innovations de TxVia pour compléter son Wallet, fonctionnant sur Android et permettant de payer aussi bien en ligne que dans un magasin réel. Selon Techcrunch, cette acquisition apporte à Google « la technologie la plus avancée en matière de traitement des paiements émergents et des services financiers », notamment grâce à « des solutions entièrement personnalisables prenant en charge les besoins spécifiques de chaque client ».

Quelques semaines après qu’une faille ait été trouvée dans le système du Google Wallet, cette annonce tombe à point. En plus de ses technologies, Google pourra profiter de la base de clients que TxVia a développée depuis 2007, estimée à 100 millions de personnes. Étant aussi bien constituée d’administrations publiques que d’entreprises ou de particuliers, la clientèle variée de la société New-Yorkaise est apparue d'autant plus intéressante pour Google. Aucune somme n’a été évoquée pour l’instant quant au montant de cette transaction.

Ceci permet enfin de souligner la guerre que mène Google à PayPal, tentant depuis plusieurs mois de grignoter des parts de marché au leader des transactions en ligne. La firme de Moutain View peine néanmoins à se développer, et ce malgré la signature récente de partenariats avec des grands acteurs bancaires comme Visa ou Mastercard.
Publiée le 04/04/2012 à 09:54
Publicité