Communication : l'email reste toujours plus utilisé que les réseaux sociaux

Hot/Yahoo!/G Mail > Facebook/Twitter 35
Annoncé comme mort par certains « spécialistes » du fait du succès des réseaux sociaux, l’email, ou le courriel, fait plus que résister. Utilisé par 85 % des internautes sondés par l’Ipsos pour Reuters, le courriel reste même à l’heure actuelle l’outil n°1 de la communication sur Internet.

facebook email
Facebook n'a pas encore supplanté l'email.

L'email, roi de la communication en Hongrie

Très critiqué pour les pertes de temps qu’il engendre, notamment pour ses nombreux spams, et même bientôt banni définitivement chez le Français Atos Origin, l’email est toujours présent. En moyenne, 85 % des internautes de 24 pays différents* étudiés utilisent le courriel, tandis que les réseaux sociaux sont exploités par 62 % des sondés comme outil de communication.

Les pourcentages varient cependant selon les pays. Ainsi, 94 % des Hongrois utilisent encore l’email, ainsi que 92 % des Suédois, 91 % des Belges et des Indonésiens, et 90 % des Argentins et des Polonais. A contrario, seuls 46 % des internautes de l’Arabie Saoudite sont adeptes du courriel.

Les Indonésiens aiment aussi les réseaux sociaux

Du côté des réseaux sociaux, de fortes disparités sont aussi remarquées. Les Indonésiens (83 %), les Argentins (76 %), les Russes (75 %), les Sud-Africains (73 %), les Suédois (72 %), les Espagnols (71 %) et les Hongrois (70 %) dominent les débats. Au Japon, seuls 35 % des internautes passent par les réseaux sociaux, tout comme 42 % des Saoudiens et 50 % des Français.

Ces données montrent que certains pays sont autant de forts consommateurs d’emails que de réseaux sociaux. C’est notamment le cas de la Suède, de l’Indonésie et de la Hongrie. Les internautes Saoudiens prouvent pour leur part qu’ils exploitent d’autres sites ou protocoles pour converser.

La VoIP parle russe

Parmi ces moyens, la VoIP est citée par Ipsos. Exploitée par 14 % des internautes sondés, cette technologie, dont le plus grand représentant est certainement Skype, est très appréciée en Russie (36 %), en Turquie (32 %) et en Inde (25 %). Le sondage montre cependant que la Belgique (6 %), les USA (6 %), la France (5 %) et le Brésil (4 %) utilisent peu la VoIP.

Comment expliquer le très faible score français alors que le pays est un leader mondial en terme de téléphonie via VoIP ? Il est probable qu’Ipsos exclu justement l’utilisation du téléphone et qu’il ne prend en compte que l’usage de la VoIP directement via ordinateur. Or une partie non négligeable des Français peut téléphoner en illimité dans le pays et même vers de très nombreuses destinations. Un logiciel comme Skype est ainsi bien moins utile en France que dans d’autres pays où les communications sont bien plus onéreuses.


* L’étude a été réalisée entre le 7 et le 21 février 2012 auprès de 19 216 internautes âgés de 16 à 64 ans, dans les pays suivants : Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Pologne, Russie, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Suède, Turquie et USA.
Publiée le 04/04/2012 à 08:00
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité