Megavideo, Videobb, Dpstream : leurs statistiques en France en janvier

En chute libre 17
L’impact de la fermeture forcée fin janvier dernier de Megavideo a enfin été mesuré par Médiamétrie auprès des internautes français. Et sans surprise, la chute est importante, sur Megavideo lui-même, mais aussi sur Videobb, un concurrent, et Dpstream, qui exploitait des sites comme Megavideo et Videobb.

Mediametrie videos janvier 2012

La chute logique de Megavideo

« Avec 719 000 visiteurs uniques, le site-support MegaVideo perd 30% de son audience par rapport au mois de décembre » explique Médiamétrie dans sa dernière étude portant sur le mois de janvier 2012. « L’audience du site-support regroupe l’audience des pages du site MegaVidéo sur lesquelles des vidéos ont été vues. Dans les classements des sites-supports, MegaVideo perd 10 places, passant ainsi de la 18ème place en décembre à la 28ème en janvier. »

En prenant en compte les vidéos présentes sur le site et celles visibles sur d’autres sites intégrant le lecteur, l’audience de Megavideo a cumulé 1,878 million d’internautes uniques, pour 58,5 millions de vidéos vues et un temps total passé devant les vidéos de 4,721 millions d’heures. Des statistiques en forte baisse, sachant que Megavideo avait attiré 2,939 millions d’internautes uniques (-36 %) en décembre, pour 97,493 millions de vidéos vues (-40 %) et 8,5 millions d’heures de visionnage (-45 %).

Mais ces données ne sont en rien surprenantes : Megavideo a perdu près d’un tiers de son audimat, alors que le site a clôturé ses portes au tiers du mois de janvier. Les conséquences sur les sites du même secteur sont par contre plus intéressantes sachant que ces derniers n’ont pas été fermés.

De lourdes conséquences sur Videobb et Dpstream

Nous remarquons ainsi que Videobb, qui cumulait plus de 2 millions de vidéonautes uniques en décembre, a perdu près de 20 % de son audience alors que le site, lui, n’a pas fermé. Les administrateurs de Videobb ont cependant réalisé un ménage important. De très nombreuses vidéos « illégales » ont ainsi été supprimées du site. Entre décembre et janvier, son nombre d’heures de visionnage a pour sa part reculé de 30 %.

Mediametrie videos janvier 2012

Enfin, concernant Dpstream, site particulièrement visité en France pour son référencement de séries, de films et d’animes, là encore, les conséquences sont très nettes. Le site a ainsi perdu plus de 20 % de son audience et plus de 40 % du nombre d’heures de visionnage.

Il reste désormais à savoir si d’autres sites moins bien « nettoyés » feront leur apparition dans les futurs classements de Médiamétrie. Des études sur l’évolution du P2P ou encore des newsgroups permettront aussi de nous apprendre vers quelles solutions se sont tournés ces nombreux internautes sevrés de vidéos.
Publiée le 02/04/2012 à 14:56 - Source : Mediametrie
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité