Les produits Apple ont déjà envahi plus de la moitié des foyers aux USA

iConsommateurs 87
La société la mieux côté en bourse du monde, au trésor de guerre de 100 milliards de $, doit ce succès financier à une multiplication des produits. Grâce aux Mac, à l’iPod, l’iPhone et l’iPad, la Pomme touche de plus en plus de foyers. Et aux États-Unis, l’importance est incomparable avec les autres pays. Une étude de la CNBC a ainsi montré que 51 % des foyers américains avaient au moins un appareil Apple, et 21 % en ont au moins trois.

Apple USA sondage 2012
Le nombre de produits Apple dans les foyers US.

55 millions de foyers

Le « taux de pénétration » d’Apple n’en fini plus d’augmenter outre-Atlantique. Plus d’un foyer sur deux aux USA, soit 55 millions, dispose de l’un de ses produits, pour une moyenne nationale d’1,6 appareil Apple. Et ce nombre devrait encore augmenter en sa faveur dans les années à venir. En effet, l’enquête précise qu’un quart des sondés devraient acheter au moins un Mac ou un iProduit d’ici l’année prochaine.

Mieux encore, parmi les 49 % ne disposant strictement d’aucun appareil Apple, près d’un dixième (soit 5 % environ) prévoit de franchir le pas d’ici l’année suivante. L’importance de la firme de Cupertino n’est donc pas prête de reculer dans les années à venir.

"Un business model fantastique"

Mais comment expliquer ce succès ? Pour Jay Campbell, vice président chez Hart Research Associates, la société ayant réalisé cette enquête pour le compte de la CNBC, les fortes relations entre les différents produits de la marque poussent les détenteurs d’un seul à appareil à s’en procurer d’autres.

« C’est un business model fantastique – plus vous avez de produits, plus vous avez de chances d’en acheter. (…) L’obsolescence programmée a toujours fait partie du modèle de ventes des industries technologiques, mais Apple l’a élevé à un tout autre niveau. »

Apple se démocratise, surtout chez les riches

L’enquête montre aussi quelques points communs parmi les détenteurs de Mac et d’iProduits. Plutôt de sexe masculin et ayant fait des études supérieures, cet adorateur de Pomme dispose de sa propre maison et, sans surprise, il gagne bien sa vie. « Plus vous gagnez d’argent, plus vous êtes susceptibles d’avoir un produit Apple » résume d’ailleurs l’étude.

Ainsi, seulement 28 % des foyers gagnants moins de 30 000 $ par an ont un produit de la marque à la Pomme, tandis que 77 % des foyers dépassant les 75 000 $ par an sont dans cette situation. « Ceux qui sont sur l'extrémité supérieure de l'échelle des revenus ont ainsi une moyenne de périphériques Apple de trois, contre 0,6 pour les foyers à faible revenu. »

Apple n'est plus une société "de vieux"

Auparavant décrit comme une société fabricant des appareils pour « vieux », Apple s’est aujourd’hui démocratisée. L’étude montre notamment que les 18-34 ans et surtout les 35-49 ans sont bien plus nombreux (63 %) à disposer des produits de la Pomme que les 50-64 ans (50 %) et que les 65 ans et plus (26 %). Et avoir des enfants semble pousser à l’achat d’iProduits puisque 61 % des foyers avec enfants en disposent, contre 48 % des foyers sans enfant.

Géographiquement, la Silicon Valley en Californie montre son amour pour Apple, puisque 57 % des foyers de l’Ouest des USA comptent au moins un appareil de la Pomme (deux en moyenne), contre 47 % ailleurs.

Enfin, la statistique inutile du jour : 26 % des Démocrates pensent acheter un produit Apple lors des douze prochains mois, contre 19 % des Républicains.
Publiée le 29/03/2012 à 15:24
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité