SSD OCZ : un firmware augmente les débits des Vertex, Agility et Solid 2

Le Barefoot dans tous ses états 14
OCZ vient d'annoncer qu'il avait déployé un nouveau firmware pour améliorer les performances de certains de ses SSD. Si jusque-là, la situation n'a rien d'étonnant, les modèles concernés sont par contre assez surprenants. En effet, il s'agit des Vertex, Agility et Solid 2 qui exploitent un contrôleur Barefoot de chez Indilinx, des SSD disponibles depuis plusieurs années maintenant.

OCZ Vertex

Attention, tous les modèles ne sont pas concernés. En effet, le fabricant précise que cette mise à jour ne concerne que certaines séries des Vertex, Agility et Solid 2 qui disposent de puces de flash NAND particulières.

Dans tous les cas, les SSD conçus avant décembre 2009 ne sont pas éligibles, ce qui ne veut pas forcément dire que tous ceux qui ont été fabriqués après le sont. Pour vous aider à y voir plus clair, le fabricant met à disposition un outil qui vous permet de déterminer quelles puces sont utilisées. Vous pouvez le télécharger à cette adresse, et vous pouvez consulter la liste des puces compatibles ici.

Si vous faites partie des heureux chanceux à pouvoir procéder à la mise à jour, c'est par ici que ça se passe pour télécharger le firmware Arowana FTL. Attention, cette dernière est destructive et l'intégralité de vos données sera intégralement effacée.

OCZ firmware barefoot Arowana FTL

Du côté des performances, l'augmentation est plus que notable, surtout lorsque le mode AHCI est activé. Dans tous les cas, l'écriture de fichiers de 4 ko est largement revue à la hausse en étant multipliée par plus de quatre.

Voici quatre captures fournies par OCZ avec, dans l'ordre un Vertex de 120 Go en 1.7, en 3.55 (Arowana) et en 3.55 AHCI :

OCZ firmware barefoot Arowana FTL OCZ firmware barefoot Arowana FTL OCZ firmware barefoot Arowana FTL

Comme vous pouvez le constater, l'« over provisioning » est plus important avec le firmware dans sa mouture 3.55. En effet, le SSD passe de 119,24 Go disponibles à 111,79 Go, soit une perte de 7,45 Go tout de même, ce qui correspond environ à 6 % de la capacité initiale.

Une bonne nouvelle donc pour ceux d'entre vous qui possèdent un SSD de première génération. Notez que le choix des modèles à base de contrôleur Barefoot n'est pas anodin. En effet, ces derniers étaient fabriqués par Indilinx, une société qui a depuis été rachetée par... OCZ en personne.

Quoi qu'il en soit, ce dernier devrait lancer prochainement sa quatrième version de SSD Vertex 4 avec un retour aux sources puisqu'il exploitera un contrôleur Everest 2 d'Indilinx. Il faudra certainement attendre le mois de juin et le Computex pour en savoir davantage.
Publiée le 28/03/2012 à 14:50
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité