S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

RIM offrira un prototype BlackBerry 10 à certains développeurs

Occuper la scène médiatique à tout prix

Chez le constructeur RIM, l’arrivée du système BlackBerry 10, auparavant nommé BBX, a une importance cruciale. Le renouveau de la plateforme permettra à la firme canadienne de lancer de nouvelles générations de smartphones et de tablettes. Les développeurs qui assisteront à la prochaine conférence « BlackBerry 10 Jam » auront une première vision du système.

blackberry PlayBook OS 2.0

Du 1er au 3 mai, la conférence « BlackBerry 10 Jam » accueillera des développeurs du monde entier. L’évènement est attendu de pied ferme puisque RIM y détaillera sa vision de l’évolution de sa plateforme, gravement menacée par la concurrence. Mais le constructeur avait une jolie surprise en réserve : tous les développeurs qui participeront à cette conférence repartiront avec un matériel prototype équipé d’un QNX modifié pour montrer ce que réserve BlackBerry 10.

Ce prototype aura la forme d’un téléphone mais n’en sera pas vraiment un. Il portera le nom « de « BlackBerry 10 Dev Alpha » et pourra donc donner des indications réelles sur la manière dont RIM envisage son propre avenir. Évidemment, entre ce prototype et les produits finaux qui doivent arriver vers la fin de l’année, il existera de nombreuses différences.

Les prochains mois vont être cruciaux pour RIM puisque le constructeur va devoir occuper le terrain en attendant que les nouvelles générations d’appareils débarquent. On sait en tout cas que la tablette PlayBook, qui a bénéficié récemment d’une mise à jour 2.0 importante, migrera elle aussi vers BlackBerry 10 lorsque le système sera disponible. Ce ne sera en revanche le cas d’aucun autre appareil existant : le produit sera réservé aux nouveaux smartphones uniquement.

Rappelons que BlackBerry 10 aura en partie les mêmes objectifs qu’Android 4.0, notamment celui d’unifier les développeurs autour d’une même plateforme qui visera à la fois les téléphones et les tablettes. La base du système est QNX, un UNIX racheté par RIM en 2010, et les différents composants doivent moderniser l’ensemble de l’infrastructure. En outre, le développement web tiendra une place importante, mais il s’agit d’une évolution qu’on retrouve désormais souvent, notamment dans webOS, Tizen ou encore Boot-To-Gecko de Mozilla.

Espérons que RIM saura motiver les développeurs et déclencher l’enthousiasme car la disparition, même progressive, d’un concurrent est toujours dommageable pour le consommateur.
Source : RIM
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 27/03/2012 à 17:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;